Droit du travail & RH

Liste des articles publiés par Mathilde Brière

Tout savoir sur le Flow : l’expérience optimale au travail

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Le « Flow » est un concept issu de la psychologie positive élaboré par le psychologue hongrois Mihály Csíkszentmihályi en 1988. En français, l’état de flow peut être traduit par « être dans la zone » ou encore par « l’expérience-flux ». Cet état mental est aujourd’hui à l’étude dans les organisations car il possède de nombreux avantages.

Les équipes de travail semi-autonomes : un mode d’organisation innovant pour les entreprises

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Pour faire face aux enjeux économiques contemporains, les innovations organisationnelles tendent à s’appuyer sur une plus grande participation et responsabilisation des employés. Les équipes de travail semi-autonomes, nouvelle forme d’organisation du travail, permettent ainsi aux entreprises de mieux s’ajuster, à condition de bien en comprendre le fonctionnement.

Stress au travail : un quart des salariés français en état « d’hyper stress »

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Parfois qualifiée de maladie du 21e siècle, le stress chronique ou hyper stress touche de plus en plus de salariés. Selon l’Observatoire du Stress au travail, le cabinet Stimulus pointe un taux de 24 % de salariés en situation d’hyper stress, qui correspond à un niveau de stress si élevé qu’il met leur santé en danger.

La déviance positive : la clé du changement efficace pour les entreprises

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Comment accompagner les entreprises dans le changement de manière efficace ? A l’heure où les organisations sont sommées de se transformer et d’évoluer rapidement dans des environnements concurrentiels, il convient de se pencher sur les comportements transgressifs et innovants des salariés qui visent à apporter un bénéfice à l’organisation.

Développer l’engagement organisationnel : quelles pratiques de gestion des ressources humaines ?

Publié le par dans Risques psychosociaux.

Dans un monde économique où l’environnement concurrentiel et les changements organisationnels s’intensifient, les entreprises du 21e siècle ne peuvent plus uniquement pousser leurs salariés à travailler plus dur. Il devient essentiel d’investir dans les ressources humaines – source d’avantage concurrentiel durable – en misant sur des pratiques qui favorisent le développement d’attitudes et de comportements positifs de la part des employés à l’égard de l’organisation, telles que l’engagement organisationnel affectif.