Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Les articles par Valérie Macquet

3770

Conceptrice- rédactrice, conseil en écriture, auteur, biographe, formatrice pour adultes

Après avoir été gérante d’une agence de communication, directrice déléguée d’un hebdomadaire, puis manager commerciale d’une équipe de commerciaux grands comptes, j’en ai eu assez de jongler avec les chiffres et j’ai tout arrêté pour jouer avec les mots.
Je suis aujourd’hui auto-entrepreneur et je mets avec bonheur ma plume au service des particuliers et des entreprises.

www.au-bonheur-des-mots.fr
07 69 41 01 93

  • Faut-il se réjouir ou s’inquiéter de la montée en puissance du freelancing ?

    Publié le 15/11/2022 à 08:12, modifié le 18/11/2022 à 14:51.

    Si être freelance est tendance, le statut n’a pourtant rien de nouveau ! Il remonte en effet au Moyen Âge, alors que des soldats offraient, contre rémunération, leurs services au roi. Aujourd’hui, les freelances mettent leurs compétences au service du monde du travail, et leur nombre explose. Représentent-ils une aubaine pour les entreprises, une menace pour le salariat ? Essayons d’y voir plus clair.

  • Expériences immersives : les promesses du métavers pour le management de demain

    Publié le 18/10/2022 à 08:34, modifié le 25/10/2022 à 15:15.

    Gartner, le cabinet américain de conseil en technologie l’affirme : d’ici 2026, 25 % de la population mondiale devrait passer au moins une heure par jour dans le métavers. Les entreprises, conscientes du phénomène, mettent d’ores et déjà les expériences immersives au service de leur marketing... Mais pas que ! Réunions à distance, formation, cocréation ; le métavers pourrait aussi réinventer le management. Tour d’horizon de l’existant et de ce qui nous attend.

  • Ces startups qui surfent sur la tendance à travailler « hors les murs de l’entreprise »

    Publié le 20/09/2022 à 07:30, modifié le 25/10/2022 à 15:16.

    Entamée à la faveur de la crise sanitaire, la désacralisation du bureau se confirme, faisant du travail nomade une tendance de fond qui révolutionne l’organisation du travail. Un temps l’apanage de quelques startups et des métiers du digital, travailler à distance devient à la portée de plus en plus de salariés. Voyons, comment des entrepreneurs rivalisent d’idées pour leur offrir des conditions de travail ++ tout en créant des opportunités économiques.

  • Dans ce deuxième volet de notre dossier consacré au travail nomade, nous mettons un coup de projecteur sur le retour en force du work from anywhere (en français : « travailler depuis n’importe où »). Pour illustrer notre propos, nous avons posé trois questions à Charlotte Clément, VP Human Resources chez Prestashop, la solution d’e-commerce française, qui offre cette faculté à ses salariés.

  • Quel avenir pour le full remote ?

    Publié le 21/06/2022 à 11:17.

    Le « full remote », ou 100 % travail à distance, est l’une des versions du « travail nomade ». Avec la crise sanitaire, si certaines entreprises, mises au pied du mur, l’ont déployé dans la douleur, d’autres y ont vu une opportunité bénéfique de repenser leur organisation. Même paradoxe chez les salariés : alors que quelques-uns exprimaient leur hâte de retrouver le sacro-saint trio « bureau-collègues-machine à café », la plupart plébiscitait cette nouvelle organisation du travail.

  • Si la méthodologie de management « Objectives and Key Results » (OKR) fait de plus en plus d’émules en entreprise, ce n’est pas parce qu’elle est nouvelle... Son origine remonte aux années 50 ! Sa popularité actuelle repose essentiellement sur l’utilisation qu’en ont fait, avec succès, de grands noms tels qu’Intel ou Google. Mais l’OKR n’est pas l’apanage des géants : améliorer le travail d’équipe et fluidifier le business est à la portée de tous les types d’entreprises.

  • Les dernières statistiques sur le sujet datent de 2019… Et pour cause, la crise sanitaire, avec le port du masque, la crainte du virus et le télétravail, ont mis un sérieux coup d’arrêt à ce qu’il est convenu d’appeler « l’Amour au bureau » ! Pour autant, Cupidon pourrait reprendre du service, alors que la pandémie marque le pas, et que le cadre professionnel retrouve petit à petit sa « normalité » ! Voyons l’ampleur du phénomène, et les postures managériales qui semblent les plus appropriées, au regard de la législation en vigueur.

  • Tenter de retenir un bon élément démissionnaire : pertinent ou perte de temps ?

    Tenter de retenir un bon élément démissionnaire : pertinent ou perte de temps ?

    Publié le 15/03/2022 à 08:17, modifié le 17/03/2022 à 15:05.
    Les onboardings et offboardings font partie intégrante de la vie d’une entreprise. Ils peuvent, selon les situations, provoquer chez l’encadrement enthousiasme et fierté dans le premier cas, regrets et frustration (ou soulagement !) dans le second. Si subir ces ressentis est bien naturel, faut-il les faire taire, ou bien les écouter, et dans le cas du départ annoncé d’un élément particulièrement apprécié, tenter d’inverser la tendance ? Pourquoi pas, mais à condition de respecter une règle d’or : ne jamais réagir à chaud !
  • Flex office : avantages et inconvénients

    Publié le 22/02/2022 à 08:04.
    On pensait, au début de la crise sanitaire, que le télétravail serait une solution conjoncturelle… En fait, elle perdure et le phénomène pourrait bien devenir structurel ! Mais alors que de nombreux salariés ont des difficultés à travailler de chez eux, et demandent à mixer le présentiel et le distanciel, le flex office fait figure de très bonne alternative. Faisons le point sur les PLUS et les MOINS de cette nouvelle organisation du travail.
  • Le feeling en entreprise : ami ou ennemi ?

    Publié le 18/01/2022 à 09:09.
    Transactions commerciales, entretiens d’embauche, opérations de croissance externe, choix d’un fournisseur… Si les décisions inhérentes au pilotage d’une entreprise reposent en général sur des critères objectifs, alignés sur la stratégie de l’entreprise, il n’empêche que certains managers fonctionnent aussi parfois « au feeling ». Mais jusqu’à quel point doit-on faire confiance à cet élément irrationnel d’étalonnage d’une relation ou d’une orientation dans un contexte professionnel ?