Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Accidents de travail : un guide pour mieux les analyser et pour les prévenir ?

Publié le 27/09/2022 à 09:08, modifié le 11/10/2022 à 09:16 dans Sécurité et santé au travail BTP.

Temps de lecture : 3 min

La survenance d’un accident du travail a toujours un impact fort sur une entreprise. C’est la raison pour laquelle il est très important, en cas de survenance, de procéder à son analyse. Celle-ci permet de développer la connaissance de la réalité des situations de travail, d’identifier les causes des accidents et d’améliorer les dispositifs de prévention déjà en place. Un guide de l’INRS à destination des entreprises et résumé ci-après permet d’accompagner les entreprises dans cette démarche.

Accident du travail : information de l’employeur et analyse

En cas de survenance d’un accident du travail, la victime doit tout d’abord en informer son employeur. Pour ce faire, vous devez mettre en place une procédure indiquant à minima :

  • les personnes à contacter ;
  • les informations à transmettre, lesquelles peuvent être retranscrites sur un document interne ;
  • et le traitement de l’information remontée.

Cette procédure doit être connue de l’ensemble du personnel.

Après sa survenance, il est recommandé la constitution d’un groupe pluri-compétent dont l’objectif sera de collecter tous les faits utiles sur l’accident pour en déterminer les causes.

Ce groupe peut être constitué d’un préventeur interne ou externe, de représentants du personnel, de conducteurs de travaux, de représentants des ressources humaines, d’un salarié en charge de la sécurité, etc.

La collecte des faits sur l’accident

Afin d’identifier les faits sur l’accident du travail, un certain nombre d’actions peuvent être entreprises par le groupe de travail :

  • la réalisation d’observations (déplacement sur le lieu de l’accident, réalisation d’une reconstitution, etc.) ;
  • l’engagement d’entretiens avec la victime, les conducteurs de travaux, les témoins, etc. ;
  • le contrôle de documents, de fonctionnement de machines, la réalisation de mesures, etc.

Nous vous proposons de télécharger un support d’aide au recueil d’informations élaboré par l’INRS :

La détermination des causes de l’accident

La collecte des faits doit avoir pour unique objectif la détermination des causes de l’accident : celles-ci peuvent être directes (fait de la victime, défaillance du matériel, etc.) mais peuvent aussi être profondes (manque de formation du salarié, défaillance dans le suivi du matériel, mauvaise préparation de chantier, etc.).

Accidents du travail : la mise en place d’un plan d’action et le retour d’expérience

Une fois toutes les causes identifiées par le groupe de travail, celui-ci doit mettre en place un plan d’action visant à éviter la survenue d’un accident similaire. Pour déterminer les actions à mettre en place, plusieurs questions devront être soulevées :

  • le moyen de prévention mis en place peut-il durer dans le temps ?
  • n'entraîne-t-il-pas un nouveau risque ou le déplacement du risque ?
  • permet-il d’agir sur les causes profondes ? Est-il applicable à l’ensemble du personnel concerné ?
  • quels sont les délais et les coûts d’action ?

Ce plan d’action peut également être formalisé de façon à assurer un suivi ainsi qu’une traçabilité (avec la détermination des responsables de l’action).

Une fois les actions engagées, vous devez veiller à leur mise en place, leur suivi et leur évaluation. Il s’agit concrètement de s’assurer que les délais sont respectés, de l’absence d’apparition de nouveaux risques ou du déplacement du risque initial ou encore de s’assurer de l’atteinte des résultats attendus.

Cette évaluation doit permettre d’analyser la pertinence des actions engagées et de corriger les éventuels écarts/anomalies/ dysfonctionnements constatés.


Guide de l’INRS 2022 Analyser les accidents du travail et agir pour leur prévention

Jennifer Laredo Costa

Responsable RH dans une entreprise du secteur du BTP