Droit du travail & RH

Accueillir et intégrer un alternant …

Publié le par dans Embauche.

L’alternant peut rejoindre une entreprise soit dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, soit dans le cas d’un contrat de professionnalisation. Dans les deux cas, il est là pour apprendre…Pour autant, intégrer un alternant à son équipe, est, pour le manager, un pari sur l’avenir. L’objectif est en effet de pouvoir envisager un recrutement, à l’issue de la période de formation. Son accueil, son intégration, la qualité de la formation qui va lui être prodiguée, et la transmission des valeurs de l’entreprise vont donc être cruciaux.

Accueillir un alternant : quelques rappels concernant les deux types de contrats

L’alternant, quel que soit son type de contrat, s’engage pour une durée de 6 à 36 mois et un temps de travail identique à celui des autres salariés, soit 35 heures par semaine. Le temps de formation au sein de l’école est intégré dans le décompte du temps de travail.

Voici les paramètres qui diffèrent selon le type de contrat :

 

Quel public ?

Quelle rémunération ?

Contrat d’apprentissage

Pour bénéficier d’un contrat d’apprentissage, il convient, soit…

- D’être âgé de 16 à 29 ans révolus, abaissé à 15 ans si le jeune a achevé sa classe de 3e

- D’être porteur d’un projet de création ou de reprise d’entreprise nécessitant l’obtention d’un diplôme déterminé, quel que soit l’âge

- D’être reconnu travailleur handicapé, quel que soit l’âge

1re année :

- 27 % du SMIC si moins de 18 ans

- 43 % du SMIC si entre 18 et 20 ans

- 53 % du SMIC si entre 21 et 25 ans

2e année

- 39 % du SMIC si moins de 18 ans

- 51 % du SMIC si entre 18 et 20 ans

- 61 % du SMIC si entre 21 et 25 ans

3e année :

- 55 % du SMIC si moins de 18 ans

- 67 % du SMIC si entre 18 et 20 ans

- 78 % du SMIC si entre 21 et 25 ans

Quelle que soit l’année, la rémunération sera de 100 %, si l’apprenti est âgé de plus de 26 ans.

Contrat de professionnalisation

Pour bénéficier d’un contrat d’apprentissage, il convient, soit…

- D’être âgé de 16 à moins de 26 ans

- D’être demandeur d’emploi inscrit à Pôle Emploi, âgé de 26 ans et plus

Si en Bac général :

- 55 % du SMIC si moins de 21 ans

- 70 % du SMIC si entre 21 et 25 ans

Si en Bac Pro ou technologique :

- 65 % du SMIC si moins de 21 ans

- 80 % du SMIC si entre 21 et 25 ans

Dans tous les cas : 100 % du SMIC ou 85 % du minimum conventionnel si le salarié en contrat de professionnalisation est âgé de plus de 26 ans.

Accueillir un alternant : les dispositions particulières liées à la crise sanitaire

Les contrats d’apprentissage faisant l’objet d’un recrutement entre le 1er juillet et le 28 février 2021 font l’objet d’aides exceptionnelles, soit :

  • 5000 euros pour un mineur ;
  • 8000 euros pour un majeur.

Cette aide n’est soumise à aucune condition si l’entreprise compte moins de 250 salariés.

Pour une entreprise comptant plus de 250 salariés, l’aide est soumise à certaines conditions. Pour plus de précision, vous pouvez consulter l’article : Contrat en alternance : les conditions d’attribution de l’aide financière exceptionnelle pour les contrats conclus depuis le 1er juillet 2020.

Accueillir un alternant : réussir son intégration

Le parcours d’intégration d’un alternant est aligné sur celui de n’importe quel salarié, mais il comprend aussi pour le tuteur, une mission supplémentaire : lui faire découvrir le monde du travail !
Ainsi il conviendra d’ajouter à un « onboarding » classique, fluide et efficace, une dimension pédagogique permettant d’optimiser, pour l’apprenti, la découverte du milieu professionnel.

Les grandes étapes de l’accueil et de l’intégration seront donc les suivantes :

  • préparer son arrivée : informer les équipes, préparer son poste et ses missions en amont de son arrivée, désigner un tuteur et définir le cadre de la mission de tutoring ;
  • assurer un onboarding de qualité :
    • accueil par le manager,
    • remise d’un livret d’accueil,
    • prise en charge administrative et financière,
    • remise du règlement intérieur,
    • fourniture d’un organigramme,
    • présentation aux équipes,
    • découverte du lieu de travail,
    • entretien avec le supérieur hiérarchique qui fixe les objectifs de la mission de travail liés à la pédagogie de l’établissement d’enseignement,
    • présentation du tuteur, etc. ;
  • accompagner l’alternant tout au long de son contrat :
    • suivre sa formation, s’enquérir de ses résultats, s’assurer de l’adéquation entre la formation et les missions confiées en entreprise,
    • l’accompagner vers l’autonomie pour garantir l’atteinte de ses objectifs individuels.

Ces suivis sont effectués par le tuteur, sous la responsabilité du supérieur hiérarchique.

Pour vous accompagner et faciliter l’accueil d’un apprenti en matière de sécurité, les Éditions Tissot proposent une collection de fiches d’animation quart d’heure sécurité ludiques et attractives, sur des thèmes variés comme l’accueil d’un apprenti, un intérimaire, ainsi que sur la manutention manuelle, le port des EPI, la perception des risques, le télétravail, etc.. Ces fiches permettent de mettre en place une véritable réflexion sur les risques auxquels vos collaborateurs sont confrontés et vous permettent d’avoir une trace des thématiques abordées. Elles comportent chacune :

  • des idées pour introduire chaque sujet ;
  • des conseils d’animations pour varier la forme ;
  • une possibilité d’évaluation collective, d’engagement et d’émargement des participants.