Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

AGS 2022 : taux maintenu au 1er janvier 2022

Publié le 06/01/2022 à 14:10 dans Rémunération.

Temps de lecture : 2 min

Contenu ancien

Il se peut que les informations contenues dans cet article et les liens ne soient plus à jour.

La cotisation AGS (assurance garantie des salaires) permet d’assurer le paiement de la rémunération des salariés en cas de défaillance de l’entreprise. En raison d’un contexte économique incertain, le Conseil d’administration de l’AGS a décidé de maintenir le taux de sa cotisation.

AGS : principe

L’Association pour la gestion du régime de Garantie des créances des Salariés garantit le paiement des sommes dues aux salariés en cas de défaillance de l’entreprise notamment :

L’AGS indique qu’en 2020, 142 561 salariés ont bénéficié de la garantie des salaires, pour un montant total versé de 1,2 milliard d'euros.

Ce financement repose sur :

  • la récupération des sommes versées par l’AGS en tant que créancier privilégié dans le cadre d’un plan de redressement ou de la liquidation judiciaire de l’entreprise ;
  • le versement de la cotisation patronale AGS par les entreprises.

La cotisation AGS est une cotisation patronale qui est collectée par l’URSSAF. Elle s'applique à tous les salariés, y compris les apprentis.

AGS : maintien de son taux au 1er janvier 2022

Le taux de cette cotisation patronale est fixé par le Conseil d’administration de l’AGS, en fonction notamment de la conjoncture économique et des réserves dont elle dispose.

Le 9 décembre 2021, le Conseil d’administration de l’AGS a décidé, vu le contexte économique actuel, de ne pas faire peser de charges supplémentaires sur les entreprises. Le taux de la cotisation AGS est donc maintenu à 0,15 %.

Le Conseil d’administration prolonge également les mesures exceptionnelles mises en place pour les salariés en activité partielle. Jusqu’au 30 mars 2022, elle continue d’octroyer pour les 30 premiers jours précédant une procédure collective l’avance des fonds nécessaires au paiement des salariés en activité partielle et ce, sans attendre le versement de l’allocation d’activité partielle par l’Etat.

Notez-le
Le Conseil d’administration a également décidé de procéder à l’avance de l’indemnité inflation de 100 euros à tous les salariés éligibles des entreprises en redressement ou liquidation judiciaire.

Communiqué de presse, Christian Nibourel, élu à la présidence de l’AGS, réaffirme le soutien du Régime aux entreprises en difficulté et à leurs salariés, 16 décembre 2021