Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Aides à l’emploi AGEFIPH : elles ne seront plus automatiques

Publié le par dans Embauche.

A partir du 1er janvier 2012, les aides de l’AGEFIPH à destination des travailleurs handicapés et des entreprises ne seront plus attribuées de façon automatique. Objectif : permettre des interventions et des aides mieux ciblées pour favoriser l’embauche des personnes handicapées.

Des aides à l’emploi « sur mesure »

L’AGEFIPH a décidé de réorienter son action à partir du 1er janvier 2012 pour être au plus près des besoins des travailleurs handicapés et des entreprises.

Ainsi, plus aucune aide ne sera attribuée de façon automatique. Jusqu’à présent, la plupart des aides étaient versées automatiquement dès que l’entreprise (ou le travailleur handicapé) respectait les critères d’éligibilité.


La prime à l’insertion, d’un montant de 1.600 euros, est attribuée à l’employeur dès lors que celui-ci embauche un salarié handicapé :

  • en CDI ou en CDD d’au moins 12 mois ;
  • pour une durée de travail hebdomadaire d’au moins 16 heures.

Les aides seront dorénavant prescrites « sur mesure », en fonction de la situation et des besoins de l’entreprise et de la personne pour concrétiser son insertion ou son maintien dans l’emploi.

Deux nouvelles aides remplacent celles attribuées auparavant :

  • l’aide à l’insertion professionnelle (AIP) à destination des employeurs recrutant des personnes handicapées les plus en difficulté (chômeurs de longue durée, plus de 50 ans, sortants du secteur spécialisé) ;
  • l’aide ponctuelle personnalisée renouvelable (EPAPE), pour les personnes rencontrant des difficultés particulières lors de leur parcours vers l’emploi.

Suppression des primes à l’apprentissage

L’employeur qui embauche un travailleur handicapé dans le cadre d’un contrat d’apprentissage a droit pour l’instant :

  • à une subvention de 3.400 euros par période de 12 mois pour un apprenti de moins de 45 ans (6.800 euros si la personne a 45 ans et plus) ;
  • à une prime à l’insertion en cas d’embauche suite au contrat d’apprentissage (voir ci-dessus).

Ces aides seront supprimées à partir du 1er janvier 2012, mais l’AGEFIPH continuera à soutenir les dispositifs de développement, de tutorat et de suivi des apprentis.

Pour en savoir plus sur la nouvelle offre d’intervention de l’AGEFIPH à compter de l’année prochaine, nous vous proposons de télécharger gratuitement l’intégralité du communiqué de presse :

AGEFIPH : nouveautés 2012 
(pdf | 9 p. | 88,4 Ko)

Et pour tout savoir sur les aides publiques auxquelles vous pouvez prétendre selon vos besoins et votre région, rendez-vous sur notre plate-forme « Aides aux entreprises ».


Communiqué de presse AGEFIPH du 10 novembre 2011

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.