Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Apprenti : le BTP est un véritable tremplin

Publié le par dans Embauche BTP.

Les jeunes de 16 à 25 ans se tournent vers l’apprentissage pour devenir carreleur mosaïste, couvreur, électricien, maçon, charpentier, peintre, etc. Ils bénéficient ainsi d’un mode de formation alternant entre le centre de formation et votre entreprise. Et à la fin de leur apprentissage, ils sont très souvent embauchés dans leur entreprise d’accueil.

Apprenti du BTP : un accès à l’emploi favorisé

Bonne nouvelle, 65 % des apprentis qui ont travaillé dans une entreprise du bâtiment pendant leur contrat d’apprentissage travaillent toujours dans ce secteur lors de leur premier emploi. Et 65 % de ces jeunes ont même continué à travailler dans leur entreprise d’accueil à l’issue du contrat d’apprentissage.

Les apprentis se trouvent utiles dans leur entreprise d’accueil. En effet, 79 % des apprentis ont le sentiment de travailler comme n’importe quel autre salarié de l’entreprise.

Et ils se sentent également bien encadré par leur maître d’apprentissage :

  • 68 % des apprentis estiment qu’il l’a aidé dans l’accomplissement de leur missions ;
  • 80 % pensent même que leur maître d’apprentissage leur a consacré suffisamment de temps pour progresser.

C’est ce que révèle une étude de la DARES publiée au mois de novembre 2010.

Recourir à l’apprentissage est donc un bon moyen pour former vos futurs salariés. Et une aide à l’embauche existe. Alors pourquoi se priver d’un apprenti ?


Apprenti du BTP : les derniers jours pour bénéficier du dispositif d’aide à l’embauche

Si vous avez le projet d’embaucher un apprenti, dépêchez-vous, l’année prochaine, il sera trop tard. Il ne reste plus que quelques jours pour bénéficier de ces aides ! Vous avez jusqu’au 31 décembre 2010 pour embaucher un jeune de moins de 26 ans en contrat d’apprentissage.

Il existe deux aides à l’embauche :

  • un dispositif appelé « zéro charge » vous ouvrant droit à une aide mensuelle ;
  • une aide de 1.800 euros par embauche d’apprenti supplémentaire.

Pour en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions et respecter la procédure à suivre !

Pour avoir tous les détails concernant les modalités d’obtention des diverses aides à l’embauche en contrat d’apprentissage dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, téléchargez le dossier de synthèse « Recruter en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage : de quelles aides puis-je bénéficier ? ».


Pour connaître toutes les aides à l’embauche existantes et spécifiques au secteur du BTP, référez vous aux chapitres dédiés à ce sujet au sein de la nouvelle publication des Editions Tissot « Les Aides Financières pour les entreprises du BTP ».

Audrey Debonnel


Etude de la DARES, les apprentis sortis du système scolaire en 2004, novembre 2010

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.