Droit du travail & RH

Apprentissage : hausse spectaculaire du nombre d’apprentis dans les Travaux Publics

Publié le par dans Formation professionnelle BTP.

Les chiffres de l’apprentissage dans l’Hexagone ont été communiqués par le ministère du Travail le 4 février. Le nombre de demandes d’inscription dans le domaine des Travaux Publics a bondi de 13 %.

Apprentissage : hausse liée à la réforme de 2018 ?

Le contrat d’apprentissage a comme finalité de donner à des jeunes travailleurs une formation générale, théorique et pratique. Cette formation se fait en vue de l'obtention d'une qualification professionnelle validée par un diplôme ou un titre professionnel.

Selon Didier Bouvelle, secrétaire général du CCCA-BTP, « les professionnels du BTP ont toujours beaucoup investi dans la formation des jeunes à leurs métiers, tout particulièrement par la voie de l’apprentissage. L’augmentation du nombre d’apprentis formés dans les CFA du BTP cette année est le reflet de cet investissement sans faille ».

Afin de vous encourager à recruter des apprentis, les règles qui sont relatives au contrat d’apprentissage ont été assouplies par la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018.

D’abord, l’apprentissage a été élargi. Auparavant, un contrat d’apprentissage ne pouvait être conclu, sauf cas particuliers, qu’avec un jeune âgé de 16 à 25 ans. Limite désormais portée jusqu’à la veille des 30 ans.

Ensuite, l’apprentissage a été revalorisé. Revalorisation opérée, par exemple, par une aide financière accordée aux entreprises de moins de 250 salariés qui concluent un contrat d’apprentissage depuis le 1er janvier 2019 avec un jeune qui prépare un diplôme ou un titre équivalent au plus au baccalauréat. Outre cette aide, vous bénéficiez depuis le 1er janvier 2019 d’une réduction générale des cotisations renforcées pour les rémunérations qui sont inférieures à 1,6 fois le SMIC.

Notez-le
L’aide unique qui peut vous être allouée pour l’embauche d’un apprenti est dégressive et s’élève à :
- 4125 euros maximum pour la 1re année d'exécution du contrat d'apprentissage ;
- 2000 euros pour la 2e année ;
- 1200 euros pour la 3e année.
Lorsque le contrat d’apprentissage a une durée supérieure à 3 ans, l’aide pour la 4e année sera de 1200 euros.

Si vous êtes en manque de profils qualifiés, vous avez la possibilité d’ouvrir votre centre de formation sans avoir à demander l’autorisation aux régions pour l’ouverture d’un CFA, ni même à l’Etat pour recruter des formateurs.

Enfin, vous participez au financement de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage en vous acquittant d’une contribution unique. Cette contribution est reversée en partie aux opérateurs de compétence afin d’assurer le financement de l’apprentissage et aux régions afin de soutenir les centres de formation d’apprentis (CFA).

Pour la ministre du Travail, la hausse de ce taux d’apprentissage fait suite à la loi avenir professionnel ce qui n’est pas de l’avis de tous, notamment des régions qui ont financé en grande partie l’apprentissage pendant plusieurs années.

Apprentissage : hausse liée à un secteur qui devient attractif

Le bilan dressé par le ministère du Travail témoigne que les consciences, des jeunes ou bien de leurs parents, en matière de formation par apprentissage évoluent favorablement. Pour Bruno Cavagné, président de la FNTP, l’apprentissage est perçu de plus en plus comme une voie d’avenir. Cela étant plus vrai que les métiers des Travaux Publics « sont au cœur des grands enjeux de demain » avec « les mobilités durables, la transition écologique, la révolution numérique et technologique ».

L’ensemble de ces enjeux peuvent également attirer les jeunes à emprunter la voie de l’apprentissage dans ce secteur. Secteur où les entreprises des Travaux Publics, face à certains projets d’envergure, peinent encore à trouver de la main d’œuvre (environ une entreprise sur deux rencontre des difficultés de recrutement). Afin de répondre à ces besoins de recrutement, la FNTP s’était engagée en 2018 à augmenter le nombre d’apprentis de 50 % sur cinq années.

Vous souhaitez conclure un contrat d’apprentissage ? Les Editions Tissot vous proposent de télécharger le Cerfa n° 10103*07 ainsi qu’une notice vous permettant de le compléter.

Contrat d'apprentissage Cerfa n° 10103*07

Notice pour le contrat d'apprentissage

Ministère du travail, dossier de presse « l’apprentissage en 2019 », 4 février 2020
FNTP, communiqué de presse « apprentissage : la dynamique se confirme dans les Travaux Publics »