Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Arnaques et pratiques frauduleuses : comment vous en prémunir ?

Publié le 02/08/2022 à 06:30 dans Sanction et discipline.

Temps de lecture : 2 min

Les consommateurs ne sont pas les seuls visés par des manœuvres frauduleuses. Votre entreprise et vos salariés peuvent également être la cible d’arnaques. Celles-ci se sont en effet multipliées depuis le début de l’épidémie de Covid-19 suite à la crise économique qui en a découlé. Pour lutter contre ce phénomène, les services de l’Etat ont conçu un guide pour vous prémunir des arnaques et vous communiquer la marche à suivre si vous en êtes victime.

Afin de prévenir et lutter contre les fraudes et arnaques faisant suite au Covid-19, l’ensemble des services de l’Etat ont renforcé leur coopération dès le début du mois d’avril 2020. Dans le cadre de leur politique de prévention, ils viennent de publier un guide de prévention contre les arnaques qui s’adresse notamment aux entreprises.

Ce guide se divise en 16 fiches portant chacune sur une pratique frauduleuse en ligne. Elles en donnent une définition, décrivent son mode opératoire et indiquent la marche à suivre si vous en êtes victime.

Parmi les arnaques massivement utilisées récemment, ce guide recense notamment :

  • les arnaques au compte personnel de formation (CPF) : elles visent à collecter les données personnelles de votre salarié pour pouvoir récupérer les fonds affectés à son CPF, par le biais de manœuvres diverses telles que faire croire à vos salariés que leurs crédits arrivent à expiration, qu’ils peuvent récupérer le solde de leur compte en cash, ou encore qu’un cadeau comme une tablette tactile est offert s’ils souscrivent à une formation ;

  • le hameçonnage/fishing: cette pratique consiste à usurper l’identité d’une tierce personne de confiance comme celle de votre banque ou de votre opérateur téléphonique pour recueillir vos données personnelles telles que vos mots de passe ou vos coordonnées bancaires. Une importante campagne de phishing semble d’ailleurs se profiler, puisqu’environ 1000 noms de domaines similaires à des sites très connus ont été achetés récemment ;

  • les rançongiciels (ransomwares) : il s’agit de logiciels malveillants qui chiffrent vos données et sollicitent le paiement d’une rançon pour en récupérer l’accès ;

  • les escroqueries au RGPD : elles visent à vous soutirer de l’argent en usurpant l’identité d’institutions publiques et en vous faisant croire que vous vous exposez à des sanctions liées à votre non-conformité au RGPD.

Vous pouvez télécharger ce guide en intégralité ci-dessous.

Amélie Gianino

Juriste en droit social et rédactrice au sein des Editions Tissot