Droit du travail & RH

Arrêt maladie : assouplissement des conditions de prise en charge prolongé jusqu’au 1er juin 2021
Visuel couronne premium

Publié le par dans Rémunération.

Les dérogations concernant les conditions de versement des indemnités journalières de Sécurité sociale et de l’indemnité complémentaire employeur devaient prendre fin le 31 mars 2021. Mais en raison de la situation sanitaire, elles sont prolongées jusqu’au 1er juin 2021 inclus. Elles s’appliquent officiellement aux salariés faisant l’objet d’une mesure d’isolement suite à un déplacement pour motif impérieux depuis le 22 février 2021.

Arrêt maladie lié au Covid-19 : dérogations aux conditions de versement des indemnités journalières et du complément employeur

Depuis le début de la crise sanitaire, les conditions d’ouverture de droit aux indemnités journalières de Sécurité sociale et de l’indemnité complémentaire employeur ont été assouplies.

Ainsi, le salarié bénéficie des indemnités journalières sans qu’il soit exigé les conditions d'ouverture de droit qui sont :

  • travailler au moins 150 heures sur une période de 3 mois civils (ou 90 jours) ;
  • ou cotiser sur un salaire au moins égal à 1015 fois le montant du SMIC horaire au cours des 6 mois civils précédent l’arrêt.
Visuel couronne premium
Ce contenu est réservé aux abonnés à l'Actualité Premium

A partir de 9,90€ / mois

Profitez pleinement de l'ensemble de l'actualité des Editions Tissot : tous les articles payants, la base complète des téléchargements et  les archives des newsletters.

Essayer gratuitement pendant 30 jours Je me connecte