Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Augmentation du SMIC en 2009 : qui a (vraiment) été concerné ?

Publié le par dans Rémunération.

Le SMIC constitue la rémunération minimale en-dessous de laquelle aucun salarié ne peut être payé. Son montant horaire brut augmente au moins une fois par an. Quelle est la proportion de salariés touchés par ces augmentations annuelles ? Quels sont les secteurs d’activité et les catégories de salariés les plus impactés ?

Augmentation du SMIC en 2009 : qui a (vraiment) été concerné ? (02/12/2009)Le 1er juillet 2009, le montant horaire brut du SMIC est passé de 8,71 euros à 8,82 euros, soit une revalorisation de 1,3 %.

Cette augmentation a bénéficié à 1,6 millions de salariés (soit 10,6 %) des entreprises non agricoles et hors intérim.

Cette proportion est globalement en diminution depuis 2005, où 16,3 % des salariés avaient été concernés.

Quel est le profil de ces salariés ? Le secteur d’activité de l’entreprise a-t-il une importance ?

La prochaine augmentation du SMIC aura lieu le 1er janvier 2010.
Rentrons un peu plus dans le détail…

La taille de l’entreprise et le temps de travail : des facteurs déterminants

Les salariés ayant bénéficié de la revalorisation du SMIC au 1er juillet 2009 sont particulièrement présents dans les entreprises de moins de 10 salariés (les TPE) : 26,5 % d’entre eux ont été concernés, ce qui représente 760.000 personnes.

A titre de comparaison, ils ont été :
  • 9,8 % dans les entreprises de 20 à 49 salariés ;
  • 3,9 % dans celles de 500 salariés et plus.

L’écart se retrouve quand on compare les salariés à temps plein et ceux à temps partiel. Toutes tailles d’entreprises confondues :
  • 23 % des salariés à temps partiel ont été touchés par l’augmentation du SMIC 2009 ;
  • contre 8 % des salariés à temps complet.

En croisant ces 2 critères (taille de l’entreprise et temps de travail), il apparaît que l’augmentation du SMIC s’est répercutée sur 40,5 % des salariés des TPE qui travaillent à temps partiel.


Des secteurs d’activité différemment concernés

Parmi les principales conventions collectives, la plus forte proportion de salariés concernés se retrouve dans les secteurs :
  • de l’hôtellerie, restauration, tourisme (38 %) ;
  • et de l’habillement, cuir, textile (27 %).

A l’inverse, les secteurs les moins concernés sont :
  • les banques, établissements financiers et assurances (2 %) ;
  • la chimie-pharmacie et la métallurgie-sidérurgie (4 %) ;
  • les professions juridiques et comptables (5 %).


A. Ninucci

(Étude DARES n° 49.1 – Les bénéficiaires de la revalorisation du SMIC au 1er juillet 2009 – Novembre 2009)


Pour plus de précisions sur la rémunération des salariés et sur le SMIC, les Editions Tissot vous proposent leur ouvrage « Gérer le personnel ».

Article publié le 2 décembre 2009
Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.