Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Comment les salariés sont-ils rémunérés ?

Publié le par dans Rémunération.

Vous le savez, la rémunération de vos salariés n’est souvent pas composée que du salaire brut de base. Mais avez-vous une idée de la part que représentent les primes, les heures supplémentaires et l’épargne salariale dans leur rémunération totale ?

Une étude publiée récemment « décortique » la rémunération des salariés des entreprises de plus de 10 salariés en 2005.

Cette année-là, la rémunération brute totale des salariés était composée :
du salaire de base, à 85,7 % ;
de primes, à 13,2 % ;
de la rémunération d’heures supplémentaires ou complémentaires (ces dernières concernant les salariés à temps partiel), à 1,1 %.

Primes et compléments de salaire. Entrent dans cette catégorie les primes telles que 13e mois, d’assiduité, de fin d’année, etc., mais aussi les avantages en nature.

84 % des salariés ont ainsi reçu une partie de leur rémunération sous cette forme.

Les salariés qui en ont le plus bénéficié sont :
les ouvriers (majoritairement pour des primes d’ancienneté ou liées aux contraintes de leur poste de travail ;
et les cadres (primes de performance individuelle).

Le nombre de salariés concernés varie en fonction de la taille de l’entreprise : 7 salariés sur 10 dans les entreprises de 10 à 49 salariés, contre 9 salariés sur 10 dans celles de plus de 500 salariés.

Heures supplémentaires. 29 % des salariés ont reçu une rémunération pour des heures supplémentaires ou complémentaires (mais cette proportion serait en fait bien supérieure, en raison d’une sous-déclaration de certaines entreprises).

Les ouvriers sont ceux qui ont le plus effectué d’heures supplémentaires (47 %). A l’opposé, l’organisation du temps de travail des cadres sur l’année ne leur permet pas d’être rémunérés pour des heures supplémentaires : seulement 5 % d’entre eux ont touché un complément de rémunération à ce titre.

Et l’épargne salariale ? Constituée principalement de la participation et de l’intéressement, elle a concerné, en 2005, 54 % des salariés. Ces dispositifs ont permis d’augmenter leur rémunération de 7,5 %.



A. Ninucci

(Étude DARES n° 2008–41.5 – La structure des rémunérations en 2005 – Novembre 2008)


Vous souhaitez en savoir plus sur la rémunération des salariés, les primes, l’intéressement, etc. ? Les Editions Tissot vous proposent, dans leur ouvrage « Modèles commentés pour la gestion du personnel », des tableaux synthétiques accompagnés d’explications claires pour vous y retrouver !
Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.