Droit du travail & RH

Contact-tracing pour endiguer la pandémie Covid-19 : mesures à mettre en place dans les entreprises du BTP

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Face à la recrudescence du nombre de cas positif au test Covid-19, l’identification et la déclaration des personnes contacts sont primordiales. Le ministère de la Santé a mis en place une fiche pratique sur la procédure d’isolement et de test. L’OPPBTP a également rédigé une fiche intitulée « Contact-tracing : identification et déclaration des personnes contacts » afin de de vous accompagner dans la mise en place de la procédure à effectuer dans l’hypothèse où un de vos salariés serait une personne contact.

Contact-tracing : définition de la personne contact

Il a été défini qu’une personne contact était une personne qui a interagi avec une personne malade ou testée positive à la Covid-19, en n’ayant pas respecté les mesures de protection sanitaire telles que le port du masque, distanciation physique etc., pendant toute la durée du contact.

Elle est déterminée comme ayant :

  • partagé le même lieu de vie ;
  • eu un contact direct, en face à face, à moins d’un mètre, quelle que soit la durée ;
  • prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ;
  • partagé un espace confiné pendant au moins 15 minutes, ou être restée en face à face durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement (par exemple en salle de réunion, etc.) ;
  • échangé des équipements ou du matériels sans les avoir désinfectés ;
  • été élève ou stagiaire ou enseignant de la même classe (formation, CFA, etc.).

Il est donc très important que vous soyez vigilant sur le respect du port du masque dans les bureaux où vous êtes plusieurs, en salle de réunion et également lorsque plusieurs compagnons sont dans le même véhicule de chantier.

Etant précisé que ce masque doit être correctement porté, c’est-à-dire en couvrant le nez.

En effet, le respect de ces consignes permettra d’éviter d’avoir des personnes contact à risque.

Notez-le
Une personne ayant seulement croisé une autre personne dans un espace public de manière fugace n’est pas considérée comme un cas contact à risque.

Contact-tracing : procédure en cas de salarié testé positif

Salarié malade ou testé positif

La fiche établie par l’OPPBTP indique que faire en cas de salarié malade de la Covid-19 ou testé positif.

Il est important d’isoler votre salarié présentant des symptômes de la Covid-19 et de lui demander d’effectuer un test PCR.

En effet, comment peut-on savoir que le salarié a cette maladie s’il n’est pas testé ?

Ainsi si le test est positif, vous devez demander à votre salarié de rester chez lui afin qu’il s’isole et de prendre contact avec son médecin traitant.

La CPAM prendra alors le relais afin d’établir avec votre salarié la liste des personnes avec qui il aurait été en contact sans protection, y compris toutes les relations professionnelles (pas uniquement les collègues).

Ces personnes seront ensuite elles-mêmes contactées par la CPAM afin qu’un test leur soit également prescrit et qu’elles soient placées en isolement.

Le contact

Votre salarié doit donc déclarer les collègues avec qui des contacts ont eu lieu depuis l’apparition de ses symptômes et dans les 48 h qui les précèdent car la contagion existe pendant ce délai.

Contact-tracing : l’isolement

Le salarié testé doit rester isolé pendant 7 jours soit en étant en télétravail ou bien en arrêt maladie et ce jusqu’au résultat du test.

Si le test est positif, un nouvel isolement d’au moins 7 jours doit être respecté et ce jusqu’à la disparition totale des symptômes.

Si le test est négatif, le salarié identifié comme contact reste alors tout de même isolé pendant les 7 jours suivant son dernier contact avec la personne positive.

Contact-tracing : ce que vous devez faire

Il vous appartient de vous assurer que vos salariés connaissent le nom et les coordonnées téléphoniques du référent Covid nommé au sein de votre entreprise afin qu’ils puissent le communiquer à la CPAM.

La CPAM pourra ainsi entrer directement en contact avec ce référent.

Vous devez d’ores et déjà procéder vous-même à l’identification le plus rapidement possible des personnes (collègues, clients etc.) susceptibles d’être des cas contacts.

Cette démarche est très importante pour aider la CPAM à les contacter rapidement et pouvoir ainsi les isoler, mais également et surtout pour éviter la propagation ce virus.

II est à retenir qu’en cas d’un nombre trop important vous pouvez risquer une fermeture de votre établissement.

Enfin, il convient de rappeler qu’il est impératif de respecter les mesures sanitaires (gestes barrières, port du masque, etc).

Pour rappeler aux salariés de bien porter leur masque, les Editions Tissot vous recommandent leur « Pack 5 affiches prévention des contaminations » dont fait partie l’affiche « Je porte un masque ».


Mise à jour de la fiche conseils covid-19 - contact-tracing de l’OPPBTP du 29/09/2020