Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Covid-19 : guide post-Covid de l’OPPBTP

Publié le 15/09/2022 à 10:14 dans Sécurité et santé au travail BTP.

Temps de lecture : 4 min

L’OPPBTP avait annoncé en mars dernier, qu’elle publierait un guide post-Covid. Finalement elle vient de publier un article pratique sur les réflexes et les gestes efficaces pour se protéger du virus et limiter les contaminations dans les entreprises du BTP. Cet article remplace le guide de préconisations de sécurité sanitaire.

Le lavage fréquent des mains

L’OPPBTP souligne que le lavage fréquent des mains limite la propagation des virus de la Covid-19, mais aussi du rhume, de la grippe, de la gastro-entérite, etc. et contribue à se protéger efficacement des contaminations.

Vous devez donc permettre l’accessibilité à l’eau pour que vos salariés et compagnons sur chantier puissent se laver les mains régulièrement.

Notez le

C’est également une obligation légale prévue au Code du travail : vous devez mettre à la disposition des travailleurs les moyens d'assurer leur propreté individuelle, notamment des vestiaires, des lavabos, des cabinets d'aisances et, le cas échéant, des douches (Code du travail, art. R. 4228-1). Des adaptations étant possibles selon la nature des chantiers et leur durée.

Le port du masque dans certains cas

Il est rappelé que le masque n’est plus obligatoire, mais il reste recommandé.

L’OPPBTP le conseille dans les situations suivantes :

  • dans les véhicules, lors de déplacements à plusieurs compagnons si on ne peut pas aérer ;
  • dans les transports en commun ;
  • dans les espaces clos, les endroits confinés et les salles de réunion qui ne peuvent pas être régulièrement aérés ;
  • dans l’entreprise, sur les chantiers, où le masque reste recommandé pour les personnes malades, fragiles ;
  • pour les personnes symptomatiques et les cas contact ;
  • pour les interventions chez des particuliers malades en cas d’impossibilité de les maintenir à l'écart de la zone d'intervention.

L’aération des locaux et des véhicules

Il vous est également conseillé de poursuivre l’aération des espaces fermés (bureaux, bases vie, véhicules, engins) au minimum 10 minutes toutes les heures.

Le nettoyage régulier des surfaces

Il est également souhaitable de poursuivre le nettoyage régulier des locaux, des tables, des poignées, des équipements des installations de chantier (toilettes, lavabos et douches), ainsi que des véhicules et des engins.

La sensibilisation des salariés

Il est important de sensibiliser vos salariés, lors de quarts d’heure sécurité par exemple, à l’importance de rester vigilant et d’adopter les bons réflexes pour se protéger.

En cas de suspicion de la maladie

L’OPPBTP rappelle qu’en cas de symptômes de la Covid-19, votre salarié doit contacter son médecin traitant pour qu’il soit réalisé un test antigénique (si les symptômes sont apparus il y a moins de 4 jours) ou un test RT-PCR.

En revanche, en cas d’apparition des symptômes lorsque le salarié est au travail, les recommandations émanant du Gouvernement reposent sur les principes suivants :

  • isoler la personne en la guidant si possible vers un local dédié, en appliquant immédiatement les gestes barrières ;
  • protéger le salarié et, le cas échéant, mobiliser un sauveteur-secouriste du travail formé au risque Covid ou le référent Covid ;
  • rechercher les signes de détresse :
    • s’il en a, il faut appeler le Samu ;
    • s’il n’en a pas, il faut lui demander de contacter son médecin traitant ou tout autre médecin.

L’organisation et le dialogue

L’OPPBTP préconise de mettre en place des mesures organisationnelles relatives à l’organisation des flux de circulation, des temps de travail, etc.

Le CSE ou la CSSCT doivent être consultés pour la mise en place des mesures sanitaires envisagées ou prises au sein de votre entreprise, telles que :

  • la mise à jour du document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) ;
  • les actions de sensibilisation ;
  • les installations d’hygiène et leur entretien ;
  • le plan de continuité d’activité.

Notez le

La mise à jour de DUERP, dès que vous recueillez une information supplémentaire intéressant l’évaluation des risques, est une obligation légale vous permettant d’exonérer votre responsabilité en cas de survenance du risque. A la condition que vous ayez respecté l’obligation générale d'assurer la sécurité et de protéger la santé de vos salariés par l’information et la formation de ces derniers.

La coopération des différents acteurs du chantier

Sur le chantier, il vous appartient également d’aborder les questions de coordination sur les mesures de prévention liées à la circulation du virus de la Covid-19.

Ceci doit être prévu avec le maître d’ouvrage, le coordonnateur SPS, le maître d’œuvre et les entreprises afin de mettre en place des moyens organisationnels (l’accessibilité, les points d’eau nécessaires, la gestion de la coactivité, la configuration des installations de chantier, etc.).

Notez le

Le coordonnateur veille, à ce que les principes généraux de prévention soient effectivement mis en œuvre. Il exerce ses missions sous la responsabilité du maître d'ouvrage. Dans certains cas, en fonction de la catégorie de l’opération (nombre de salariés sur le chantier, montant du marché, etc.), un plan général de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé (PGCSPS) et plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) doivent être rédigés et impérativement respectés.

Flash info OPPBTP « Covid-19 : les conseils et outils de l’OPPBTP pour maintenir les bons réflexes contre le virus » du 12 septembre 2022

Karine Fourmont

Juriste en droit social pour une entreprise du Bâtiment