Droit du travail & RH

Covid-19 : une 10e version du guide de préconisations de l’OPPBTP

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Suite aux dernières mesures sanitaires adoptées pour faire face à la nouvelle flambée de Covid-19 et l’apparition des variants, l’OPPBTP met à jour une 10e fois son guide de préconisations de sécurité sanitaire suite également à celle du protocole national du 29 janvier 2021. Les règles de distanciation, restauration ou encore aération ont été précisées.

La distanciation sociale sans masque sur les chantiers en extérieur

Dans les hypothèses où le port du masque n’est pas obligatoire, vous devez faire en sorte qu’une distance de 2 mètres soit respectée, au lieu de 1 mètre minimum auparavant.

Il est préconisé avant chaque début de tâche de vérifier que les modes opératoires permettent de respecter la distance d’au moins 2 mètres.

Notez-le
Le guide va un peu plus loin que le décret du 27 janvier 2021 en précisant une distance « d’au moins » deux mètres.

S’il est impossible de faire respecter cette distance d’au moins 2 mètres entre vos salariés (ou avec les autres salariés des entreprises intervenantes), vous devez alors leur fournir et les obliger à porter des masques de protection respiratoire, y compris masque à cartouche ou masque à ventilation assistée.

Notez-le
Dans ces situations où le port du masque est obligatoire, la distanciation physique de sécurité entre vos travailleurs reste d’au moins un mètre comme c’était le cas antérieurement. Ce port du masque doit être associé au respect des gestes barrières. Des adaptations sont toujours possibles afin de répondre aux spécificités de certaines activités ou secteurs professionnels.

Pour vous aider à faire respecter l'obligation du port du masque, les Editions Tissot vous proposent un modèle de note d’information sur le port du masque extrait de la documentation « Modèles commentés pour la gestion du personnel du BTP » :

Note d'information sur le port obligatoire du masque dans les entreprises du BTP

Port d’un masque respiratoire de type FFP1 en cas de travail à plusieurs dans un espace confiné

Si plusieurs opérateurs travaillent ensemble dans un environnement confiné et ce sans ventilation, le port d’un masque de type FFP1 ou de protection supérieure devra être privilégié.

Notez-le
Vous devez stopper l’activité en cas d’impossibilité.

Ceci doit également être respecté dans le cadre des chantiers se déroulant en intérieur, clos et couverts.

Fin du masque fait maison

Il a été décidé de mettre fin aux masques artisanaux fabriqués main dans les lieux collectifs clos.

Le Haut Conseil de la Santé Publique indique que ceux-ci ne sont pas suffisamment filtrant même s’ils ont été fabriqués en respectant la norme AFNOR.

Ainsi, les masques de catégorie 2 (filtration entre 70 % et 90 %) ne sont plus recommandés.

Vous devez donc désormais obliger vos salariés à porter :

  • soit un masque « grand public filtration supérieure à 90 % » (correspondant au masque dit de « catégorie 1 ») ;
  • soit un masque de type chirurgical.
Notez-le
Il convient de vous rappeler que vous devez fournir ces masques de catégorie 1 ou de type chirurgical à l’ensemble de vos travailleurs.

Aération des locaux

Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande désormais d’aérer régulièrement les locaux durant quelques minutes au minimum toutes les heures, et au moins 15 minutes 3 fois par jour

Il est également que vous procédiez à la vérification, le cas échéant, des installations de ventilation et de climatisation.

Les espaces de restauration et de pause

Vous devez faire en sorte qu’une distance physique de 2 mètres soit respectée en chaque salarié lorsqu’ils prennent leur repas dans l’espace de restauration.

Il vous appartient donc d’aménager ces espaces de restauration et de pause et/ou d’organiser des horaires de passage afin de permettre de respecter cette distance minimale de 2 mètres.

Il est possible d’y déroger si des écrans de séparation sont installés entre eux.

Par ailleurs, il est admis seulement 4 personnes maximum par table.

Vous devez également assurer un nettoyage entre chaque tour de repas y compris notamment des fours micro-ondes, réfrigérateurs etc. L’OPPBTP recommande de privilégier la pratique de la gamelle et du thermos individuel apportés par chaque compagnon.

Notez-le
Vous devez rappeler les consignes du port du masque dans cet espace de restauration, à savoir que le masque doit être porté pendant tout le temps de circulation, d’installation et de nettoyage, et être retiré uniquement pendant le temps de prise du repas. A défaut, cela pourrait vous être reproché lors de contrôles de l’inspection du travail.

La présence dans les véhicules

Plusieurs salariés peuvent toujours être dans un même véhicule à la condition que chacun porte un masque grand public de catégorie 1 a minima ou chirurgical pour les personnes vulnérables à risque de forme grave de Covid-19. Il faut aussi toujours bien s’assurer de l’hygiène des mains et de l’existence d’une procédure effective de nettoyage / désinfection régulière du véhicule (voir notre article « Partage de véhicules : toujours possible pendant la crise sanitaire ? »).


Mise à jour du guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus SARS-COV-2 édité par l’OPPBTP le 1er février 2021 (10e version)