Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Edito d’octobre : les réseaux sociaux professionnels peuvent-ils remplacer Pôle emploi ?

Publié le par dans Embauche BTP.

Forts de leur audience, les réseaux sociaux professionnels bouleversent la recherche d’emploi. Plus proches des nouveaux usages, des plateformes telles que LinkedIn ou Viadeo font de l’ombre à Pôle emploi. Pour y remédier, l’organisme public vient d’annoncer la mise en place d’un partenariat avec le français Viadeo.

L’utilisation professionnelle des réseaux sociaux est devenue une pratique en forte expansion. En tête des plates-formes les plus porteuses d’emploi, Viadeo et LinkedIn tirent leur épingle du jeu avec plus de 12 millions d’utilisateurs actifs en France.

Si le positionnement d’origine de ces plates-formes se voulait plus proche des réseaux sociaux que des sites d’emploi, ils accueillent aujourd’hui de nombreux recruteurs, de plus en plus présents. Un sur quatre déclare ainsi y avoir déjà eu recours pour pourvoir un poste et près d’un sur deux, avoir déjà contacté un candidat par ce biais.

Chez les utilisateurs, en particulier les cadres, ces réseaux fonctionnent comme une vitrine professionnelle. Ils deviennent le moyen de référence pour cultiver son réseau et permettent un gain de visibilité important lors d’une recherche d’emploi. Selon une étude Adecco publiée l’an dernier, 53 % de leurs membres disent « y rechercher un emploi, 56 % cherchent à élargir leur réseau professionnel et 42 % à se positionner en tant qu’expert ».

Toute la force de ces réseaux spécialisés est d’arriver à créer des micro-communautés organisées par expertise. Mais leur côté élitiste est aussi une limite. Être sur LinkedIn laisse deviner une appartenance implicite à un certain statut social. Les métiers manuels, largement moins représentés, n’ont que peu d’intérêt à s’y inscrire.

Si la mission de ces plates-formes est en partie comparable à celle de Pôle emploi en tant que diffuseur d’annonces, et vitrine pour l’emploi, l’organisme public et les autres jobs-bords (l’APEC, Cadremploi, RegionJob, Indeed, KelJob) plus simples à utiliser pour le grand public, restent des outils de référence pour chercher du travail.

Ces plates-formes sont toutefois déjà incontournables dans certains milieux : la plupart des écoles supérieures y ont implanté leurs réseaux et les étudiants y sont donc inscrits d’entrée de jeu. Pour ces derniers comme pour les jeunes diplômés, LinkedIn et Viadeo fonctionnent comme une vitrine permettant d’exposer sa légitimité professionnelle (stages, missions, etc.).

Pôle emploi qui a bien compris tout l’enjeu de cette concurrence frontale a annoncé cet été la mise en place d’un partenariat avec Viadeo. L’accord conclu prévoit l’agrégation des offres Viadeo sur le site de Pôle emploi, pour les rendre plus accessibles aux visiteurs. Une sélection d’offres de Pôle emploi est également diffusée sur la plate-forme, avec comme objectif de renforcer la fluidité sur des secteurs en pénurie de candidats, notamment le BTP.


Florence Labbé

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.