Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Edito d’octobre : « The Craigslist Experiment »

Publié le par dans Embauche.

Un diplômé de l’enseignement supérieur américain de 26 ans qui était confronté à un problème d’emploi s’est livré à une expérience inédite, originale et riche d’enseignement. Ce dernier en constatant sa propre difficulté à décrocher un emploi stable à plein temps, a tout simplement décidé… de savoir pourquoi.

La méthode est simple mais ingénieuse, il a publié lui-même une offre d’emploi sur Internet :

« Recherche assistant administratif pour bureau en centre ville. Horaires du lundi au vendredi, 9 heures 17 heures. Missions : faire des photocopies, répondre au téléphone, envoyer des e-mails, accueillir les clients, tenir l’agenda. Une première expérience similaire serait souhaitable.Temps plein pour un salaire horaire de 12–13 dollars. Si vous êtes intéressé, merci de postuler par retour de mail ».

L’annonce fut mise en ligne à 14 h 41.

Résultat :

  • 4 minutes plus tard les premières réponses ;
  • au bout d’une demi-heure, 56 réponses ;
  • après une heure, 164 réponses.

A l’issue de 24 heures et de 653 réponses, l’annonce est retirée.

Pour une simple journée, conclusion pragmatique de l’auteur « quelle que soit ta motivation pour avoir ce job, il y a 652 autres personnes qui le veulent aussi ».

En pleine crise économique, le marché de l’emploi français n’échappe pas à ce même phénomène. La plus grande difficulté pour décrocher un poste réside dans le fait que la concurrence est féroce et qu’elle oppose de trop nombreux candidats souvent surqualifiés ou surdiplomés.

Dans l’attente d’un retournement de conjoncture économique et face à la pénurie d’emploi, le Gouvernement vient de lancer un dispositif majeur : les emplois d’avenir. Malheureusement, les mesures relevant du traitement social du chômage n’échapperont pas à ce que nous venons d’exposer ci dessus : l’offre restera toujours largement insuffisante au regard de l’énormité de la demande.


Par Philippe LAFONT, Consultant en droit social

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.