Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Édito de juillet : en dépit de la crise, les Français ne renoncent pas au farniente !

Publié le par dans Congé, absence et maladie BTP.

Caracolant en tête du classement pour la 8e année consécutive, les Français restent les champions du monde des vacances, avec 38 jours de congés en moyenne en 2009, jours de RTT inclus.

Selon une enquête Expedia-Harris Interactive menée fin 2008 dans 11 pays, nous nous situons en tête de peloton, loin devant l’Italie (31 jours de congés), l’Espagne (30), l’Allemagne (27), ou encore la Grande-Bretagne qui ferme la marche avec 26 jours de congés.

Les salariés acquièrent 2,5 jours ouvrables de congés payés par mois. Dans le secteur du BTP, c’est la caisse de congés payés qui les gère.
Côté Outre-Atlantique, les Américains, habitués à remporter la palme des vacanciers les moins bien lotis, restent cette année encore en queue du peloton international, avec seulement 13 jours de vacances.

A l’heure où la crise est plus que jamais d’actualité, l’enquête Expedia-Harris révèle que 20 % des européens en moyenne renonceront cette année à une partie de leurs congés. Peur de ne pas retrouver leur place à leur retour ? Volonté commune de ne pas ralentir une économie qui peine à redémarrer ? Les interprétations sont nombreuses…

Quoi qu’il en soit, nos voisins européens seront près de la moitié à renoncer à leurs acquis sociaux au profit de leurs sociétés : 41 % des Autrichiens, 47 % des Italiens et, grand record, pas moins de 49 % des Hollandais passeront ainsi une partie de leurs vacances au bureau.

Loin de montrer les mêmes signes d’attachement à leur travail, les Français résistent et tentent, tant bien que mal, de faire rimer crise et envie d’évasion. Plus assidus, ils seront cette année néanmoins un peu plus nombreux (20 %) que l’an dernier (19 %) à renoncer à prendre l’ensemble de leurs congés (congés payés, jours de RTT, etc.).

Reste que, selon l’enquête, ils écouleront encore en 2009 la quasi-totalité de leurs vacances, ne renonçant en moyenne qu’à 2 jours de congés, contre 3 au cours des deux dernières années. Deux Français sur trois partiront ainsi cet été au moins 2 semaines d’affilée. A titre de comparaison, plus de 60 % des Américains, premiers « impactés » par la crise, ne prendront pas une seule semaine pleine de vacances en 2009. Quant aux habitants du Pays du Soleil Levant, ils seront 92 % à renoncer à la moitié de leurs 15 jours de vacances.

Par Catherine Max, journaliste juridique




Pour plus de précisions sur les congés, les jours de RTT, etc., les Editions Tissot vous conseillent leur publication « Gérer le personnel du BTP ».


Article publié le 7 juillet 2009
Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.