Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Edito de juillet : Il fait trop chaud pour travailler

Publié le par dans Congé, absence et maladie.

La troisième édition du baromètre de l’absentéisme, réalisé par Alma Consulting Group auprès de 223 entreprises et qui porte sur les données de l’année 2009, vient d’être publiée. Il s’agit d’une bien intéressante étude qui, au fil des années, pourrait bien devenir un véritable classique du genre.

Dans les entreprises, l’absentéisme fait partie des indicateurs permettant d’apprécier, de façon générale, la qualité des relations sociales, et de manière particulière, il permet de mesurer le bien-être du personnel. L’étude recense les absences qui ont pour cause : la maladie, la maladie professionnelle, les accidents de travail.

Voici les enseignements principaux.

Globalement, au niveau national, le taux d’absentéisme s’élève à 4 % soit 14,5 jours d’absence en moyenne par salarié. Les taux sont différents suivant les secteurs d’activité. Il va de 12 jours d’absence par salarié dans le secteur du BTP à 21 jours dans le secteur de la santé.

Contrairement aux idées reçues, les PME de moins de 250 salariés ont un taux d’absentéisme légèrement supérieur aux grandes entreprises.

L’analyse par tranche d’âge met en évidence que les salariés de plus de 51 ans ont plus du double de jours d’absence que ceux de moins de 30 ans. Les absences sont moins nombreuses mais plus longues pour les uns alors qu’elles sont plus fréquentes mais plus courtes chez les autres.

En guise de conclusion, nous allons pouvoir confirmer ou tordre le cou à un vieux cliché. Pour cela, il suffit de répondre à la question qui va suivre. Quelle est la région qui détient le record d’absentéisme ? Géographiquement, le plus faible taux d’absentéisme se situe en Île-de-France avec 3,57 % soit 13,2 jours d’absence par salarié et le plus fort taux se situe en méditerranée avec 7,39 % soit 27 jours d’absence par salarié.

Attention, les apparences sont trompeuses. En fait, les entreprises du sud de la France combinent tous les facteurs aggravants d’absentéisme. Les salariés y sont plus âgés, ils travaillent dans de plus petites structures et dans des secteurs où le taux d’absentéisme est fort. Ceci explique (en partie) cela.


Philippe LAFONT, consultant en droit social

Afin de bien gérer les absences de vos salariés (arrêt maladie, congés payés, absences injustifiées), les Editions Tissot vous conseillent leur ouvrage « Gérer le personnel ».

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.