Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Edito de juillet : Vital, votre prochain collègue ?

Publié le par dans Embauche.

A en croire le bon sens populaire, aucun homme sur terre ne serait indispensable. Les cimetières seraient même remplis de gens qui avaient la prétention de se croire irremplaçables. Et pourtant…

« Il est vital à l’entreprise ». A un moment ou à un autre de notre carrière professionnelle, nous avons tous pu entendre cette phrase qui place, au moins de manière temporaire, un collaborateur au firmament de la hiérarchie. Le salarié se transforme en héros, un membre de l’entreprise hors catégorie qui fait l’objet de toutes les attentions.

Cet éditorial s’adresse plus particulièrement à ces sociétés à la recherche de profils atypiques et/ou à ces directeurs des ressources humaines en quête de candidats aux potentiels extraordinaires et aux CV exceptionnels.

Vous ne rêvez pas, avec la méthode que nous allons exposer ci-dessous, trouver le mouton à cinq pattes va bientôt devenir une réalité.

Cerise sur le gâteau et encore plus surprenant, le recrutement va pouvoir s’effectuer à des conditions financières et salariales très acceptables.

Comme pour les jeux de hasard, y aurait-il une martingale infaillible ?

La réponse est affirmative. Nous allons maintenant vous révéler la façon de faire. Rien de plus simple, il suffit d’embaucher une…machine !

Supercherie ? Pas du tout.

Une société Hongkongaise vient de nommer avec succès à son conseil d’administration… un robot. Il porte même le doux nom de VITAL. Ce Validating Investment Tool for Advancing Life sciences n’est pas un vulgaire tas de ferraille mais un ordinateur surpuissant.

Son patron dit de « lui  » que son opinion est aussi importante que l’avis d’un autre membre du conseil d’administration car « si les gens peuvent être subjectifs ou influencés par leurs émotions, les ordinateurs, eux, peuvent avoir des intuitions géniales. Former une équipe mixte est juste et logique : nous essayons d’optimiser les avantages de chacun ».

Le progrès est en marche, votre prochain collègue de bureau pourrait ne pas être constitué de chair et d’os.


Par Philippe LAFONT – Consultant en droit social

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.