Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Edito de mai : Poisson d’avril !?!

Publié le par dans Contrat de travail.

Conformément à vos engagements contractuels, avez-vous pensé à livrer les oeufs de Pâques aux fonctionnaires du ministère de l’Economie ? N’avez-vous pas oublié d’arroser leurs plantes vertes ?

Certains d’entre vous pourraient, à juste titre, ne pas trouver amusant cette entrée en matière ; d’autres, plus compréhensifs, pourraient s’étonner d’un bien curieux sens de l’humour ; enfin, les plus imaginatifs, pourraient penser, en ce mois de mai, à un poisson d’avril à retardement.

Il n’en est rien.

En réalité, il s’agit d’une campagne de sensibilisation du Service public fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie belge.

Dans notre cadre professionnel, nous avons tous reçu, à un moment ou à un autre, une sollicitation commerciale par fax, par mail ou par courrier. Dans le cas présent, la proposition consistait à pouvoir figurer dans un annuaire professionnel le « Belgian online register » totalement … bidon !

Les conditions du contrat, écrites en petits caractères en fin du document, précisaient le coût de l’opération : 1.000 euros par an pendant 3 ans, ainsi qu’un certain nombre d’obligations pour le moins farfelues comme celles exposées dans nos propos introductifs.

Sur un total de 10.000 envois, 189 entreprises ont répondu favorablement à l’offre. Chiffre d’affaire potentiel de l’opération : 547.155 euros.

Cette action vient s’intégrer dans le « Fraud prevention month » du réseau international de contrôle et de protection des consommateurs (RICPC).

Le ministre belge, en charge de ce dossier, a précisé qu’ « avec cette campagne, nous espérons avoir clairement démontré qu’il était préférable de lire un document avec attention avant de le signer ».

L’objectif est atteint.


Par Philippe LAFONT, Consultant en droit social

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.