Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Edito de mai : une histoire à dormir debout

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Il y a quelques mois nous vous avions relaté le cas de ce chef d’entreprise américain qui avait augmenté la rémunération de plusieurs milliers de ses salariés après avoir lu l’ouvrage de Thomas PIKETTI « le Capital au XXIe siècle ». Aujourd’hui, ce même PDG vient d’avoir une autre idée lumineuse.

Le PDG américain vient de proposer au personnel de sa société d’améliorer leur pouvoir d’achat s’ils prouvent qu’ils dorment au moins 7 heures par nuit !

« Si nos employés peuvent prouver qu’ils dorment 7 heures ou plus pendant 20 nuits consécutives, nous leurs donnons 25 dollars par nuit avec un plafond de 500 dollars par an ».

La logique du dispositif est simple : « être actif sur le lieu de travail et prendre les meilleures décisions est une des règles de base de l’entreprise. Vous ne pouvez pas y être préparé si vous êtes à moitié endormi ».

Pour appréhender la « performance » nocturne, les volontaires ont été dotés de bracelets connectés qui collectent leurs données personnelles. Ces dernières sont ensuite centralisées, synchronisées et analysées via une application numérique de l’entreprise. Les premiers résultats seraient très encourageants, la productivité individuelle aurait augmenté de 69 minutes par mois.

Cette histoire à dormir débout pourrait prêter à sourire si elle n’était pas significative d’une nouvelle tendance lourde. De plus en plus d’entreprises utilisent des objets connectés pour surveiller l’activité de leurs salariés.

De nombreuses voix commencent à s’élever pour dénoncer une nouvelle forme d’atteinte à la vie privée. À ce titre, dans le cadre du projet de loi Travail, il semble que notre législation sociale soit très prochainement enrichie d’un « droit à la déconnexion » qui serait opérationnel à titre expérimental dès le 1er janvier 2017. À suivre !

Philippe LAFONT

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.