Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Edito de mars : Bob et son avatar

Publié le par dans Contrat de travail.

Nous avons tous encore en mémoire le magnifique film de James CAMERON où des scientifiques et des militaires mettaient en place un projet destiné à permettre à des pilotes humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance.

Dans cette fable futuriste, les avatars étaient des êtres hybrides créés génétiquement par le croisement de l’ADN humain avec celui de divines créatures bleues issues d’une autre planète.

Dans ce qui va suivre, rien d’aussi compliqué, ni d’aussi sophistiqué mais une certaine forme d’inspiration. Il s’agit d’une toute récente découverte d’un ingénieur américain. Les « recherches » de ce dernier ont permis de mettre en lumière rien de moins qu’une nouvelle forme de travail salarié.

Le procédé est simple, il consiste à trouver et à rémunérer un « avatar » qui à l’autre bout du monde fait le travail à votre place. Pendant ce temps, chacun est libre, tout en restant sur son lieu de travail, de vaquer à ses occupations personnelles. Il suffisait d’y penser !

C’est l’un des salariés de la société informatique Verizon business qui raconte cette incroyable imposture sur le blog de l’entreprise.

« Bob, appelons-le Bob, 40 ans, dans la société depuis longtemps et père de famille, externalisait son propre travail à un cabinet de consultants chinois ».

Le plus drôle c’est que Bob était très apprécié par ses supérieurs hiérarchiques pour la qualité de ses prestations professionnelles.

Il était même considéré comme « the best ». Pour s’en convaincre, il suffit de feuilleter son dossier personnel où figure en bonne place l’appréciation suivante : « travail propre, bien rédigé et adressé dans les délais ».

Ne reculant devant aucun sacrifice, Bob, adepte du télétravail, était employé par d’autres entreprises arrondissant ainsi substantiellement ses fins de mois.

Tout ceci n’a pas porté chance à Bob. La morale de l’histoire est radicale. Bob a été licencié.

Tout comme moi, une interrogation doit vous tarauder. Quel a été le sort réservé à l’avatar de Bob ?


Par Philippe LAFONT – Consultant en droit social

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.