Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Edito de mars : formule magique

Publié le 01/03/2016 à 07:20, modifié le 11/07/2017 à 18:27 dans Congé, absence et maladie BTP.

Temps de lecture : 1 min

Contenu ancien

Il se peut que les informations contenues dans cet article et les liens ne soient plus à jour.

Des instituts spécialisés publient régulièrement des indicateurs qui nous informent de l’état du nombre moyen de jours d’absence dans les entreprises et dans les administrations sur l’année. Le constat est simple, d’un millésime à l’autre le chiffre est en constante augmentation. De nombreuses études se sont penchées sur les causes de cet absentéisme. Nous allons tenter d’apporter notre modeste pièce à l’édifice.

Quelques investigations documentaires, nous ont permis de découvrir une explication très surprenante mais qui ne s’applique qu’à l’absentéisme du mois de janvier. En effet, le troisième lundi de janvier serait le jour le plus déprimant de l’année, il y aurait même une équation mathématique qui le démontrerait. Nous allons vous dévoiler cette incroyable découverte.

Quelques explications sur les données. « W » correspond à la météo, « D – d » correspond à la différence entre les dettes contractées pendant les fêtes de fin d’année et la capacité effective de remboursement avant le versement du prochain salaire, « T » correspond au temps écoulé depuis Noël, « Q » correspond au temps écoulé depuis nos bonnes résolutions du Nouvel An, « M » correspond à notre manque de motivation, et « Na » correspond à notre besoin d’agir.

Notre déconvenue a été grande quand nous avons découvert le pot aux roses. L’auteur de la formule scientifique a reconnu avoir été payé par une agence de voyage qui souhaitait simplement augmenter ses ventes au mois de janvier. Vivement le 18 juin, il parait qu’il correspond au jour le plus heureux de l’année

Philippe LAFONT