Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Embauche de travailleurs européens : les portes s’ouvrent pour les croates

Publié le par dans Embauche BTP.

Depuis le 1er juillet, il est plus facile d’embaucher un salarié croate. En effet, ces derniers n’ont plus à être munis d’une autorisation de travail.

Embauche de travailleurs croates : un régime transitoire jusqu’au 30 juin 2015

Suite à leur entrée dans l’Union européenne, les travailleurs roumains étaient soumis à une situation transitoire les obligeant à obtenir une autorisation pour travailler en France.

Cette autorisation de travail n’était accordée que lorsque l’emploi proposé ne pouvait être occupé par un demandeur d’emploi déjà présent sur le marché du travail. Toutefois, pour certains métiers dits « en tension », la procédure de délivrance d’autorisation de travail était simplifiée et accélérée. En effet, la situation de l’emploi en France n’était alors pas opposable.

Dans le BTP, plus d’une trentaine de métiers étaient ainsi facilement accessibles aux croates.
On peut citer notamment :

  • les études géologiques ;
  • l’installation d’équipements sanitaires et thermiques ;
  • la réalisation et restauration de façades ;
  • la pose de canalisations ;
  • la préfabrication en béton industriel.

Embauche de travailleurs croates : une liberté depuis le 1er juillet

Le régime transitoire n’ayant pas été prolongé et ayant pris fin le 30 juin, vous êtes désormais libre de recruter un croate sans vérifier qu’il soit muni d’une autorisation de travail.

Vous devez en revanche lui demander de justifier qu’il détient un passeport ou une carte nationale d’identité en cours de validité justifiant de sa qualité de citoyen de l’Union européenne.

Les règles sont beaucoup plus strictes si vous souhaitez embaucher un salarié non européen. Pour en savoir plus sur les démarches à suivre, les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Social Bâtiment ».

Anne-Lise Castell

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.