Droit du travail & RH

Formation professionnelle dans la métallurgie : listes des certifications éligibles à la Pro-A

Publié le par dans Formation professionnelle métallurgie.

Le dispositif de reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) est entré en vigueur le 1er janvier 2019 en remplacement de la période de professionnalisation. Les branches professionnelles sont invitées à négocier sur le sujet. C’est ce qu’a fait le secteur de la métallurgie en fixant la liste des certifications professionnelles éligibles à ce dispositif.

Pro-A : nouvel outil de la formation professionnelle

La loi avenir professionnel du 5 septembre 2018 a créé le dispositif de reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A) afin de redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés. Il vient remplacer la période de professionnalisation.

Dans un contexte de fortes mutations du marché du travail, le dispositif de reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) permet aux salariés, notamment ceux dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ou de l’organisation du travail, de favoriser leur évolution ou promotion professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

La reconversion ou promotion par alternance s’inscrit en complément du plan de développement des compétences et du CPF.

Le dispositif Pro-A est destiné :

  • aux salariés en contrat de travail à durée indéterminée (CDI) ;
  • aux salariés bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion (CUI) à durée indéterminée ;
  • aux salariés, sportifs ou entraîneurs professionnels, en contrat de travail à durée déterminée (CDD).

Il s’étend sur une durée comprise entre 6 et 12 mois. Pour certains types de publics, elle peut parfois être allongée jusqu'à 36 mois. Ces bénéficiaires et la nature de ces qualifications sont définis par la branche professionnelle.

Les actions de formation peuvent se dérouler en tout ou partie :

  • pendant le temps de travail, avec maintien de la rémunération ;
  • en dehors du temps de travail, avec l’accord écrit du salarié, et sans dépasser une limite fixée par accord collectif (d’entreprise ou de branche) ou, à défaut d’un tel accord, sans dépasser 30 heures par salarié et par an.

Ces actions :

  • sont d’une durée comprise entre 15 % et 25 % de la durée totale de la Pro-A ;
  • ne doivent pas être inférieures à 150 heures ;
  • peuvent être portées au-delà de 25 % pour certaines catégories de bénéficiaires. Ces catégories sont, là encore, définies par la branche professionnelle.

Pro A : formations éligibles dans la métallurgie

La branche de la métallurgie se prépare à d’importantes mutations. Qu’elles soient technologiques, démographiques, liées à la globalisation de l’économie ou liées à des défis écologiques et environnementaux… la branche doit pouvoir s’adapter.

En effet, en s’appuyant sur de nombreuses études, la branche constate que des métiers risquent l’obsolescence, voire de pénuries de compétences.

La branche a repéré 18 métiers en forte mutation ou émergents, et 25 familles de métiers « cœur de métiers ou métiers stratégiques » parmi les 528 métiers « cœur de cible », relatives à la mécanique, au travail des métaux, à l’outillage, au management et à l’ingénierie de maintenance industrielle.

Par conséquent, la branche a décidé de se doter de nouvelles certifications professionnelles accessibles par le dispositif Pro-A permettant de se préparer à ses mutations.

La liste des métiers concernés est accessible dans les conventions collectives des Editions Tissot, ou téléchargeable ici :

Liste des certifications éligibles à la Pro-A dans la métallurgie

Une commission restreinte examinera chaque année la liste des certifications professionnelles éligibles à la Pro-A et pourra amender dans le cadre d’un avenant.

Notez-le
La métallurgie s’est dotée d’un accord le 8 novembre 2019 afin de créer un cadre permettant notamment au TPE et PME d’utiliser des dispositifs pour renforcer et maintenir les compétences des salariés. Voir notre article « Un accord sur l’emploi, l’apprentissage et la formation professionnelle signé dans la métallurgie ». Cet avenant 22 novembre 2019 relatif aux certifications éligibles à la Pro-A vient compléter et s’annexer à cet accord.

Avenant du 22 novembre 2019 relatif à la reconversion ou promotion par l’alternance (Pro-A) dans la branche de la métallurgie

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.