Droit du travail & RH

Fortes chaleurs : l’OPPBTP rappelle les mesures de précaution à prendre

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Dans le secteur du BTP, il n’est pas rare que les salariés soient amenés à travailler en extérieur par des fortes chaleurs. Afin de préserver leur santé et leur sécurité, des mesures de précaution doivent être prises. L’OPPBTP revient sur ces dernières en période de Covid-19.

Fortes chaleurs : hydratation régulière

Sur les chantiers, vous êtes tenu de mettre à la disposition de chacun de vos salariés au moins 3 litres d’eau par jour. Même si vos salariés ne ressentent pas la soif, l’OPPBTP leur recommande de boire régulièrement un verre d’eau (toutes les 20 minutes).

En raison de l’épidémie de Covid-19, des précautions sont à prendre. Avant de boire, vos salariés :

  • doivent se laver les mains ;
  • ne doivent pas laisser le masque sur leur cou ni le faire remonter sur leur front ;
  • doivent décrocher leur masque d’un côté en ne touchant que l’élastique et le laisser pendre à un endroit ;
  • repositionner leur masque délicatement.
Notez-le
Dans un contexte de canicule, le port du masque peut être pénible pour vos salariés. Pensez donc à organiser vos chantiers de manière à ce que les règles de distanciation physique soient respectées.

Fortes chaleurs : habillement

Vos salariés sont en principe libres de se vêtir comme ils l’entendent. Toutefois dans le secteur du BTP, le port des équipements de protection individuelle sur les chantiers est indispensable pour garantir leur sécurité. En période caniculaire, vous ne pouvez pas les laisser se protéger moins bien. Vous devez également les inciter à ne pas travailler torse nu, pour les protéger des coups de soleil.

En période de fortes chaleurs, vous devez adapter du mieux possible leur tenue de travail. Vous devez essayer de leur fournir des vêtements de protection clairs qui favorisent l’évaporation de la sueur. Enfin, pour faire face au soleil, des lunettes de protections teintées peuvent leur être fournis.

Fortes chaleurs : coup de chaleur et surveillance mutuelle

En situation de canicule, l’OPPBTP recommande une surveillance mutuelle. Le travail en équipe est alors à privilégier. Vous devez être à l’écoute de vos salariés et les salariés doivent également l’être entre eux. Vous devez inciter vos salariés à être attentifs aux autres afin de déceler d’éventuels symptômes de coups de chaleurs (anomalies du comportement, grande faiblesse ou grande fatigue, vertiges, nausées, vomissements, soif intense…) et vous les signaler. Il est important que vos salariés connaissent les signes d’alerte du coup de chaleur.

Afin de limiter l’exposition au soleil et lorsque cela est possible, les rotations des tâches sont vivement conseillées. Vous pouvez également prévoir des pauses supplémentaires pendant les heures les plus chaudes et adapter les horaires de travail dans la mesure du possible (par exemple en faisant travailler vos salariés aux heures les moins chaudes).

Pour en savoir plus sur les mesures de prévention à prendre en cas de fortes chaleurs, et sur les risques encourus si vous ne prenez pas les mesures de protection nécessaires, les Editions Tissot vous conseillent leur documentation « Social Bâtiment ». 

OPPBTP, Covid-19 et canicule, comment s’organiser ?, mise à jour du 22 juin 2020