Droit du travail & RH

Informer son équipe sur vos limites décisionnelles

Publié le par dans Management.

37 % des salariés des TPE estiment que leur chef sait prendre des décisions. Ils sont 25 % à le penser dans les grandes entreprises. C’est dire si la plupart ont des doutes ! Or, en tant que « chef » vous n’êtes pas omniscient, encore faut-il simplement que vous sachiez le dire et en faire une force.

Informer votre équipe sur les éléments de blocage

Lorsque vous n’arrivez pas à vous décider, c’est toute votre équipe qui en pâtit. Sans les décisions qui sont sous votre responsabilité, vos collaborateurs ne peuvent pas avancer : faire une offre à un client, signer un contrat, lancer un projet… Car très souvent, vos collaborateurs se trouvent dans une situation paradoxale, ils ont la responsabilité d’un dossier sans avoir le pouvoir décisionnel de le mener jusqu’à son terme.

D’abord, il faut éviter que vos collaborateurs pensent que cela vient de vous uniquement, que c’est un trait de caractère. Pour cela il faut évoquer à votre équipe les critères qui vous empêchent de prendre la décision qui les ferait avancer. Ils peuvent provenir de vous-même, votre propre choix de ne pas décider, ou de votre environnement managérial.

Vous pouvez avoir de bonnes raisons de mettre en attente une décision sur l’avancement du dossier d’un de vos collaborateurs. Il peut s’agir d’une perception que l’environnement du dossier est en train de changer. Par exemple, vous pouvez avoir des informations que le collaborateur ne peut pas avoir sur une position potentiellement gênante pour le dossier en cours de tel client ou de tels autres interlocuteurs impliqués. Il est alors très important que vous évoquiez cela avec votre collaborateur, et que vous échangiez avec lui sur la manière d’y faire face, plutôt que de le garder pour vous et de l’éluder. Cela peut être lié aussi à l’attente de résultats d’un autre collaborateur de l’équipe. L’avantage en en parlant, est que votre collaborateur, quelque peu bloqué, pourrait se rapprocher de son collègue pour un travail collaboratif utile.

Vous pouvez aussi être en attente vous-même de la décision de votre manager. Tel dossier peut demander l’approbation de votre direction, ou passer par une vérification de tel autre service. Par exemple, des procédures récentes qui n’ont pas encore été annoncées peuvent ralentir un processus de décision de votre part, et qui sera répercuté sur le dossier de votre collaborateur. Dans ces cas, il ne faut pas hésiter à expliquer à votre collaborateur les éléments de blocage momentanés et à donner un délai estimatif de déblocage. Toutes les attitudes de ce type seront bénéfiques pour permettre à votre collaborateur de se sentir impliqué.

Diagnostiquer vos processus de décision

Pour que vous puissiez prendre des décisions il vous faut des informations spécifiques. Vos collaborateurs peuvent ne pas le savoir. C’est particulièrement le cas d’un collaborateur nouvellement recruté ou d’un autre nouvellement positionné sur des dossiers différents de ce qu’il avait l’habitude de traiter. Dans ces cas, vous pouvez ne pas être suffisamment explicite sur vos critères de décisions car pour vous ils peuvent s’avérer évidents.

D’une façon générale, nous avons l’habitude de regarder nos processus au niveau des actions à réaliser. Or, nous les regardons trop peu souvent au niveau des décisions à prendre pour passer de tel bloc d’actions à tel autre bloc. Il est toujours bon que vous vous interrogiez sur ces moments de décision : vos collaborateurs ont-ils les moyens de les mener d’eux-mêmes ou doivent-ils vous apporter leurs critères pour vous permettre de décider, et dans ce cas en ont-ils une bonne perception ? Un tel diagnostic pourrait révéler que vous ne déléguez pas assez certains critères de décisions et que cela risque de créer des « goulets décisionnels ». Toutes les actions que vous pourrez mener sur ces blocages éventuels seront bénéfiques en matière de résultats opérationnels mais aussi en matière de moral et de motivation. À vous de jouer.

Pour vous aider dans vos missions, les Éditions Tissot vous proposent leur documentation « Management : gérer son équipe au quotidien ».

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.