Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Je préviens et je réduis les risques professionnels accrus en plein hiver

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Publi-communiqué – Les températures commencent à descendre et les premiers gels et flocons apparaissent. Ces conditions climatologiques ont un impact direct pour vos salariés, tant au niveau de la pénibilité de leur travail qu’au niveau de leur sécurité. Prévenir les risques professionnels liés à l’arrivée de l’hiver, voilà le challenge que nous vous proposons ce mois-ci.

La prévention des risques professionnels doit systématiquement passer par le respect d’une procédure. Premièrement, auditer les règles existantes et les mesures déjà en place pour y faire face. Puis mettre en place de nouvelles mesures de prévention individuelles ou collectives, en recherchant à réduire ou supprimer le risque identifié.

Risques professionnels en hiver : j’audite les mesures existantes sur chantier et atelier

Les entreprises du BTP ont l’habitude de faire face au froid, à la pluie, au gel ou à la neige sur les chantiers extérieurs. Face à ces risques, elles ont déjà mis en place un certain nombre de mesures de prévention. Les vôtres sont-elles suffisantes si, demain, un inspecteur du travail réalise une visite surprise sur le chantier dans l’unique but d’étudier la situation de vos salariés face aux conditions climatiques extrêmes ? Pour répondre à cette question, deux étapes sont nécessaires. La première, c’est de maîtriser l’ensemble des obligations juridiques incombant aux employeurs en la matière, y compris pour la prévention du froid dans les ateliers ou les bureaux. Pour vous aider, la documentation « Sécurité des chantiers du BTP – guide illustré » vous liste les textes officiels à connaître. Pour la deuxième étape, vous devez auditer la situation de votre entreprise pour voir si toutes les obligations réglementaires sont bien respectées. Attention notamment à l’évaluation du risque « froid, gel, pluie » qui est fréquemment absente du document unique.

Risques professionnels en hiver : je fournis aux salariés les équipements nécessaires

Les salariés exposés à des conditions de travail difficiles doivent être protégés par l’employeur des risques existants pour leur santé et leur sécurité. Cette protection passe, pour les salariés travaillant sur chantier, par la fourniture par l’employeur de vêtements de protection et de lieux de repos chauffés. Vêtements imperméables, anoraks, gants constituent des équipements de base pour répondre au froid et à la pluie. Vous devez, comme le rappelle la documentation « Sécurité des chantiers du BTP – guide illustré », fournir gratuitement ces équipements aux salariés concernés. Mais cette fourniture ne suffit pas : vous devez aussi veiller à en assurer l’entretien, les réparer et les remplacer si nécessaire. Autre élément important : l’utilisation de ces équipements ne doit pas entraîner des risques supplémentaires pour le salarié dans l’exercice de ces missions. Un salarié disposant habituellement de gants anti-coupures car exposé à un risque de blessure aux mains ne peut remplacer ces gants par de simples gants chauds et imperméables. Pour ne pas créer de nouveaux risques au salarié, vous pouvez consulter le médecin du travail ou le correspondant OPPBTP afin de vous aider dans le choix des équipements fournis aux salariés pour faire face au froid ou à la pluie.

Risques professionnels en hiver : j’organise le travail en anticipant les conditions climatiques

Des conditions climatiques extrêmes rendent parfois tout simplement impossible l’exécution du travail. Soit pour des raisons techniques (température ne permettant pas l’application des colles), soit pour des raisons de sécurité (tempête de neige entravant la visibilité du conducteur de nacelle ou gel empêchant tout travail sur les toits). Pour anticiper les mesures nécessaires face à ces situations exceptionnelles, la seule possibilité est de suivre les prévisions météorologiques. En particulier les vigilances météorologiques diffusées par METEO FRANCE. La documentation « Sécurité des chantiers du BTP – guide illustré » vous explique comment utiliser les services gratuits et les services payants fournis par METEO FRANCE pour prévenir les situations à risque dans le BTP. Avoir anticipé les conditions climatiques à venir vous permettra de modifier les plannings de travaux en conséquence, en privilégiant le travail en intérieur et de plain-pied ou en mettant en place de nouveaux dispositifs de protection collective contre les risques de glissade s’agissant du travail en hauteur. N’oubliez pas non plus de former et informer les salariés des risques particuliers liés au froid, à la pluie ou au gel. Et vous devez vous assurer que les travaux en hauteur ou sur les toits soient suspendus lorsque les conditions ne permettent pas de travailler en sécurité.

Le froid, la pluie, la neige sont des contraintes inhérentes au travail de beaucoup de salariés du BTP. Mais, si ces conditions restent indépendantes de sa volonté, l’employeur  doit les prendre en compte face à son obligation de préserver la santé et la sécurité de ses salariés. Grâce aux étapes décrites ci-dessus, vous serez en mesure rapidement de compléter les mesures existantes dans votre entreprise et réduire ainsi les risques professionnels dans votre entreprise.

Tout au long de vos démarches pour prévenir les risques accrus du travail en hiver, vous pourrez vous appuyer sur la documentation « Sécurité des chantiers du BTP – guide illustré ». Vous y trouverez toutes les contraintes juridiques décryptées de façon claire. Et grâce aux affiches mises à votre disposition, vous pourrez facilement communiquer vis-à-vis de vos salariés sur les mesures de prudence à respecter en cas de neige, de pluie ou de gel sur le chantier.

Nous vous proposons donc de tester gratuitement la documentation « Sécurité des chantiers du BTP – guide illustré  » pendant 15 jours. Pourquoi ne pas oublier la grisaille de l’hiver une fois votre challenge rempli ? Profitez de l’accès offert pour commencer à penser à l’été et aux mesures d’organisation à mettre en place en cas de fortes chaleurs, et notamment pour prévenir les risques renforcés des salariés suivant des jeûnes religieux pendant l’été.

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.