Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Je réagis face à un abandon de poste d’un ouvrier

Publié le par dans Congé, absence et maladie BTP.

Publi-communiqué – L’absence injustifiée reste, malheureusement, une pratique courante des ouvriers du BTP. Comment l’employeur peut-il réagir ? Le challenge que nous vous proposons ce mois-ci est d’acquérir les bons réflexes pour répondre de la façon la plus efficace aux situations d’abandon de poste.

L’abandon de poste se définit simplement comme la situation où l’un de vos salariés a quitté son poste ou ne s’est pas présenté sans vous fournir de justificatifs. Si vous n’intervenez pas rapidement, la situation peut durer des années et ce salarié peut revenir à tout moment sans que vous puissiez vous opposer à son retour. Après avoir rapidement pris des mesures préventives, si le salarié ne revient pas, vous devrez alors déclencher une procédure disciplinaire tout en restant prudent.

Abandon de poste : à partir de quand doit-on réagir ?

Première règle : lorsque le salarié est en abandon de poste, cela ne signifie pas qu’il démissionne. Faute d’un écrit signé de sa part, il fait donc toujours partie des effectifs. Votre priorité face à une absence est de recueillir un justificatif. Les conventions collectives nationales des ouvriers dans le BTP imposent l’information « dans les plus brefs délais » de l’employeur en cas d’absence, et l’envoi, le cas échéant, d’un certificat médical dans les 48 heures. Votre salarié est absent ? Essayez de prendre contact par téléphone pour vous enquérir des raisons de cette absence. Sans réussite et passé 48 heures, adressez un courrier au salarié lui rappelant l’obligation de justification des absences et lui demandant de reprendre son poste. La documentation « Gestion Pratique du Personnel et des Rémunérations du BTP » vous fournit tous les modèles de documents nécessaires à la gestion d’un abandon de poste.

Abandon de poste : appliquer la manière forte

L’abandon de poste constitue un des motifs permettant un licenciement pour faute grave, vous exonérant du versement d’une indemnité de licenciement et du préavis. Peut-on convoquer le salarié pour un entretien préalable en vue de son licenciement dès qu’il n’a pas justifié de son absence dans les délais prévus par la convention collective ? Non, il faudra encore laisser le temps au salarié de revenir vers vous. La documentation « Gestion Pratique du Personnel et des Rémunérations du BTP » vous conseille d’adresser dans un premier temps un avertissement au salarié, en lui demandant de reprendre au plus vite son poste. Si le salarié ne revient toujours pas, ou si cet abandon de poste a été précédé récemment de plusieurs autres commis par ce même salarié, il est temps d’employer la manière forte et de convoquer le salarié en vue d’un entretien préalable à une sanction pouvant aller jusqu’au licenciement pour faute grave.

Abandon de poste : prendre certaines précautions

Pourquoi le salarié ne s’est-il pas présenté à son poste ou l’a-t-il quitté brutalement ? Il est toujours important de réfléchir aux causes possibles afin d’éviter tout impair, comme le rappelle la documentation « Gestion Pratique du Personnel et des Rémunérations du BTP ». Une absence peut être liée au simple refus de travailler du salarié (qui souhaite souvent se faire licencier pour obtenir le chômage) mais aussi à une maladie, à l’exercice d’un droit de retrait, au décès voire à une incarcération. Il convient donc de procéder à l’examen rapide du dossier personnel de l’ouvrier et d’interroger ses collègues de travail pour s’enquérir de la probable cause de l’abandon de poste. Si le salarié a quitté son poste suite à un conflit avec le chef de chantier, il est ainsi préférable de le convoquer de façon informelle pour échanger avec lui sur les causes du conflit et les manières de les régler. Car licencier trop rapidement le salarié peut se retourner contre vous si l’ouvrier agit aux prud’hommes en invoquant des faits de harcèlement.

Votre première réaction face à un abandon de poste conditionne les choix futurs vis-à-vis de votre relation avec le salarié. Avec nos conseils, vous êtes prêt à agir avec rapidité et discernement.

La documentation « Gestion Pratique du Personnel et des Rémunérations du BTP » consacre une de ses fiches synthèse à la question de l’abandon de poste. Vous accédez ainsi immédiatement à la bonne méthode et à nos modèles pour vous faciliter la mise en œuvre d’une procédure disciplinaire adaptée.

Nous vous proposons donc de tester gratuitement la documentation « Gestion Pratique du Personnel et des Rémunérations du BTP » pendant 15 jours. Un ouvrier est absent et vous vous interrogez au traitement du bulletin de salaire ? Découvrez nos conseils pratiques simples pour garantir la justesse de votre paie au regard des exigences légales et des spécificités du BTP.

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.