Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

L’édito de janvier : l’accès des jeunes à l’emploi : vers une négociation début 2011

Publié le par dans Embauche BTP.

L’inquiétude des jeunes illustrée par leur participation massive au mouvement sur les retraites, confirme l’urgence de solutions innovantes pour leur emploi.

A l’issue d’un entretien le 29 novembre dernier, la présidente du Medef, Laurence Parisot et François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, ont affiché leur volonté commune d’ouvrir des discussions sur ce sujet. Avec l’objectif de négocier rapidement, en vue d’un accord d’ici la fin du 1er trimestre 2011.

Qualifiant ce chantier de « première urgencesociale », le leader cédétiste a insisté sur la nécessité d’obtenir des engagements concrets et précis des branches professionnelles ou des entreprises.

Il souhaite aller plus loin dans l’encadrement des stages en entreprise et, obtenir une meilleure mobilisation des fonds du 1 % logement afin d’aider les jeunes qui accèdent à un 1er emploi.

Vous désirez prendre un stagiaire dans votre entreprise ? Il est conseillé de signer rapidement la convention de stage qui régit les modalités d’accomplissement du stage. Il ne vous reste plus qu’à personnaliser le modèle de convention de stage, issu de la publication « Gérer le personnel du BTP », que nous mettons à votre disposition.


Modèle de convention de stage 
(doc | 3 p. | 79 Ko)


Deux pistes sur lesquelles Laurence Parisot s’est dite « ouverte » à des avancées. Des discussions sur la question de l’évolution des parcours professionnels, incluant les questions d’égalité d’emploi des seniors devraient aussi être ouvertes durant le 1er semestre 2011.

Pour la présidente du Medef, il ne s’agit pas de créer une structure permanente de dialogue social, mais bien, d’établir un dialogue continu, propre aux partenaires sociaux et, indépendant de l’agenda du Gouvernement.

Saisissant la balle au bond, le Premier ministre a pourtant proposé à ces derniers d’engager un dialogue sur ces sujets. Le Gouvernement table notamment sur l’alternance et sur le tutorat entre seniors et jeunes pour favoriser l’emploi de ces tranches d’âge. Comme l’avait annoncé Nicolas Sarkozy, il a fixé comme objectif, le doublement des 600.000 jeunes actuellement en alternance.

Les syndicats ne cachent pas leur scepticisme à l’égard de ces mesures, jugées peu surprenantes et peu crédibles. Allant même jusqu’à taxer de « fiasco » les mesures du « Plan Jeunes » lancé par le Gouvernement en 2009, qui incluait un soutien à l’alternance.

Ils réclament unanimement des solutions « innovantes et structurelles  », qui vont au-delà du seul cadre de l’alternance et du tutorat.


Par Catherine Max, journaliste juridique

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.