Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

L’édito du mois d’avril : économie, écologie et emploi, la nouvelle donne

Publié le par dans Formation professionnelle BTP.

Les métiers liés aux économies d’énergie et au développement durable seraient-il l’avenir ? Plus de trois français sur quatre estiment qu’ils devraient en tout cas permettre de créer de nombreux emplois au cours des prochaines années.

C’est ce que révèle une enquête réalisée pour le compte de l’Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA). Un résultat positif dont se félicite Laurent Wauquiez, qui précise que le Gouvernement entend développer ces filières. Avec pour objectif, à l’horizon 2020, la création de quelques 500.000 emplois dans ces métiers.

Si vous avez des représentants du personnel, vous devez mettre en place un plan de formation.
Commentant les résultats de cette étude, le secrétaire d’État à l’Emploi a mis l’accent sur la nécessité de revaloriser, avec l’ensemble des partenaires de la branche, l’image des métiers du Bâtiment, afin de les rendre plus attractifs, notamment pour les jeunes. Une décision qui va dans le sens des efforts entrepris depuis plusieurs années par la profession pour revaloriser son image, au travers notamment de ses campagnes de communication.

L’enquête révèle que les jeunes actifs se montrent les plus convaincus par l’importance de ces métiers. Tout particulièrement, les diplômés de l’enseignement supérieur qui, pour 86 % d’entre eux, pensent que les professions liées aux économies d’énergie et à l’environnement vont constituer à l’avenir un gisement porteur de nombreux emplois. A la différence des personnels peu ou pas qualifiés, qui ne sont que 65 % à partager cette opinion.

Conscient des enjeux liés au développement durable, l’AFPA, qui accueille chaque année pas moins de 29.000 entrants dans sa filière Bâtiment, estime que cette nouvelle voie d’orientation devrait attirer les jeunes et constituer, pour d’autres, une voie de reconversion.

Partant du constat que les besoins des entreprises du secteur évoluent et que les cursus traditionnels ne permettent pas encore de les satisfaire, l’Association a mis en place une véritable offre de service. Afin de répondre à la demande de formation dans ces métiers, elle propose ainsi, depuis le début de l’année, 89 nouveaux stages de perfectionnement consacrés au secteur du Bâtiment et plus spécifiquement à l’éco-construction.


Par Catherine Max, journaliste juridique



Pour plus de précisions sur la formation des salariés, les Editions Tissot vous proposent leur ouvrage « Gérer le personnel du BTP ».


Article publié le 7 avril 2009
Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.