Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

L’édito du mois de mai : les heures supplémentaires ont continué d’augmenter fin 2008

Publié le par dans Temps de travail BTP.

Après avoir progressé de 36,3 % sur un an au 3e trimestre 2008, le nombre d’heures supplémentaires déclarées par les entreprises de 10 salariés ou plus a continué d’augmenter sur le dernier trimestre 2008. Certes, on note un ralentissement conséquent, mais en cette période de crise, cette hausse a de quoi étonner.

Selon les données relatives au 4e trimestre 2008, le nombre d’heures supplémentaires déclaré par salarié à temps complet dans les entreprises de 10 salariés ou plus s’est élevé à 9,9 heures (1), contre 8,8 heures un an auparavant.

Les trimestres précédents avaient donné lieu à des hausses beaucoup plus importantes. Pour plus de précisions, voir notre article « De plus en plus d’heures supplémentaires déclarées ».
Soit, selon les services « Études et statistiques » du ministère du Travail (DARES), une augmentation de 12,4 % sur un an au 4e trimestre 2008 du nombre d’heures supplémentaires déclarées par ces entreprises depuis l’entrée en vigueur des exonérations mises en place par la loi TEPA.

Dans les entreprises ayant une durée collective du travail supérieure à 35 heures, le nombre moyen d’heures supplémentaires par salarié à temps complet s’établit ainsi à 27,6 heures au 4e trimestre 2008, contre 24,5 heures sur la même période en 2007.

Le phénomène est toutefois particulièrement significatif dans les entreprises dont la durée du travail est de 35 heures. Avec un nombre moyen de 5,9 heures supplémentaires au 4e trimestre 2008, soit une hausse de + 14,6 % sur un an, ces entreprises contribuent en effet pour 7,3 points à la progression totale des heures supplémentaires constatée sur la période.

Six secteurs expliquent à eux seuls 77 % cette progression entre le 4e trimestre 2007 et le 4e trimestre 2008. Parmi ceux-ci, la Construction, dont les entreprises de 10 salariés ou plus contribuent le plus fortement (7,1 points de pourcentage) à la progression totale de ces heures par salarié, sur la période.

(1) Données non corrigées des variations saisonnières, ni des effets des jours ouvrables.


Par Catherine Max, journaliste juridique
(Enquête trimestrielle n° 2009–14.1 du 3 avril 2009 « Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre » de la DARES, dans les entreprises de 10 salariés ou plus des secteurs concurrentiels)



Pour plus de précisions sur la gestion des heures supplémentaires, les Editions Tissot vous proposent leur ouvrage « Gérer le personnel du BTP ».


Article publié le 5 mai 2009
Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.