Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

La question de la semaine : préavis et congés payés

Publié le par dans Rupture du contrat de travail.

Les vacances approchent à grands pas. Un salarié a démissionné et il va prendre des congés payés cet été. Cela a-t-il des répercussions sur la durée du préavis ?

Un salarié a donné sa démission. Son préavis de démission de 3 mois commence en juin. Il compte partir 3 semaines au mois d’août et me demande si ces jours de congés seront pris sur son préavis ou s’il devra revenir travailler en septembre pour terminer son préavis ?

Un salarié dont le préavis de 3 mois commence le 1er juin peut partir en vacances en août, s’il a posé ses congés à cette date et obtenu l’accord de son employeur. Mais il devra revenir dans son entreprise en septembre pour terminer son préavis.


La question de la semaine : préavis et congés payésLa période de congés payés ne s’impute pas sur celle du préavis. Mais rien n’interdit, évidemment, de convenir du contraire et d’admettre l’imputation des congés payés sur le préavis si vous êtes d’accord pour libérer le salarié plus tôt. Mais cela n’est pas de droit.

Pour plus de précisions sur la démission, les Éditions Tissot vous conseillent leur ouvrage « Gérer le personnel ».


En collaboration avec Yves Elbaz, juriste en droit social



Article publié le 21 juin 2010

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.