Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Le CPF, a le vent en poupe chez les ouvriers du BTP !

Publié le par dans Formation professionnelle BTP.

Constructys, le collecteur des entreprises du BTP, vient de communiquer son rapport d’activités 2015 et dresse un premier bilan du compte personnel de formation (CPF). Le point sur les dossiers CPF financés dans le BTP.

CPF : une grande majorité de départs en formation chez les ouvriers

Le compte personnel de formation, créé par la loi du 5 mars 2014, vise à sécuriser les parcours professionnels des personnes de tout statut et leur permet d’accroître leur qualification.
Il remplace le DIF depuis le 1er janvier 2015.

Cependant, peu de salariés étaient informés de l’existence de ce compte lors de sa création.
Le ministère du Travail relevait 10 semaines après l’ouverture du site géré par la Caisse des dépôts et consignations que seulement 1 million d’actifs avaient procédé à l’ouverture de leur compte sur :
http://www.moncompteformation.gouv.fr.

Ce manque d’information, couplé aux difficultés de mise en place de ce nouveau dispositif, explique qu’en 2015, Constructys n’a validé que 1433 dossiers pour le secteur du BTP.

Les principaux utilisateurs du CPF dans le BTP sont les ouvriers. En effet, l’OPCA relève que 63 % des personnes qui ont activé leur CPF sont des ouvriers.
Sur ces 63 %, 36 % d’entre eux justifient d’un niveau initial CAP, BEP, CFPA du premier degré, 16 % d’un niveau Bac pro, Bac Technique ou Bac et 11 % d’un niveau de pré qualification.

Cependant, Constructys constate que depuis la fin de l’année 2015 et sur le début de l’année 2016, les salariés du BTP ont davantage utilisé ce dispositif (3/4 des dossiers ont été engagés au cours du dernier trimestre 2015).

Constructys prévoit pour 2016 de financer 8000 dossiers.

CPF : formations techniques de longue durée

Les formations suivies par les salariés du BTP sont majoritairement relatives à l’exercice des métiers du BTP telles que la maintenance et la conduite des engins ou les métiers techniques.
Ces formations durent en moyenne 134 heures, ce qui est plutôt encourageant et montre que les salariés ont saisi tout l’intérêt de ce dispositif. 

Le communiqué de Constructys fait également apparaître que la très grande majorité de ces formations font l’objet d’une discussion en amont avec l’entreprise. En effet, 80 % des dossiers émanent d’un projet co-construit avec l’entreprise.

De façon à atteindre l’objectif ambitieux des 8000 dossiers pris en charge, Constructys a lancé une grande campagne de communication sur le compte personnel de formation, propose une offre de services spécifique et donne accès à plusieurs outils sur les sites http://cpf-salarie.constructys.fr/ et http://cpf-entreprise.constructys.fr/ :

  • la fiche dispositif adressée aux salariés, comme aux employeurs ;
  • la liste des certifications éligibles au CPF établie par l’Observatoire des métiers du BTP sur le site  http://www.metiers-btp.fr/ ;
  • la diffusion du guide du CPF, qui décrit les principaux cas d’usage des heures, selon que le projet de formation est partagé ou non entre l’entreprise et le salarié. Il présente également de manière concrète les procédures de mise en œuvre, les outils associés et les montages financiers possibles.

Notez que les Editions Tissot vous proposent un dépliant  « Compte personnel de formation et autres dispositifs de formation » pour vous permettre d’informer le salarié des différents dispositifs de formation qu’il peut décider de suivre (CPF, CIF, VAE, etc.).


Laure GC

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.