Droit du travail & RH

Le management pyramidal se meurt, vive le management transversal !
Visuel couronne premium

Publié le par dans Management.

Les pyramides, après avoir quitté les bords du Nil, se sont installées dans les organigrammes des entreprises, sous la forme de bases très larges (avec une multitude de salariés), pour un sommet de plus en plus étroit (et de plus en plus dénué de personnel). Et le pouvoir est inversement proportionnel à la taille des échelons de la pyramide. Ce modèle semble cependant avoir fait son temps ! Il est en effet en proie à une mutation qui s’accélère… La hiérarchie pyramidale s’efface au profit d’un modèle de management plus horizontal.

Mode pyramidal / mode transversal, quelles différences ?

Le management pyramidal est un système d’organisation purement hiérarchique au sein duquel le mode décisionnel est « top down » : il démarre toujours du haut, et redescend suivant des échelons strictement déterminés. Le manager y dispose d’une autorité directe sur les membres de son équipe et a généralement une influence déterminante quant à leurs rémunérations et leur évolution professionnelle. En contrepartie, il leur assure les moyens d’atteindre les objectifs qu’il a fixés.

Ce système organisationnel est de plus en plus remis en cause. En effet dans ce « nouveau monde » où la révolution digitale, l’innovation et l’agilité sont reines, le management pyramidal s’avère désormais trop rigide. La mobilité et les échelons hiérarchiques qui se sont accrus en entreprise ont pour effet de ralentir et compliquer les processus décisionnels…, ce qui devient incompatible avec ce monde en mouvement, où tout doit aller toujours plus vite !

Visuel couronne premium
Ce contenu est réservé aux abonnés à l'actualité Premium

A partir de 9,90€ / mois

Profitez pleinement de l'ensemble de l'actualité des Editions Tissot : tous les articles payants, la base complète des téléchargements et  les archives des newsletters.

Essayer gratuitement pendant 30 jours Je me connecte