Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Les apprentis sans employeur : des stagiaires de la formation professionnelle

Publié le par dans Embauche.

Les centres de formation des apprentis (ou sections d’apprentissage) peuvent accueillir et former des jeunes se destinant à l’apprentissage même s’ils n’ont pas encore trouvé d’employeur. Mais attention, les centres devront leur organiser des stages en entreprise. Dans ce cas, les apprentis auront le statut de stagiaires de la formation professionnelle.

Il n’est pas toujours facile de trouver un employeur pour un jeune se destinant à l’apprentissage. Mais ne pas trouver d’entreprise ne signifie pas pour autant laisser tomber son projet de formation.

En effet, les jeunes âgés de 16 à 25 ans (15 ans sous certaines conditions) concernés peuvent tout de même intégrer et entamer une formation en centre de formation d’apprentissage (CFA) ou section d’apprentissage (SA).

Le fait qu’ils n’aient pas d’employeur ne les dispense pas de suivre des formations en entreprise.

Le jeune effectuera des stages professionnalisant en entreprise organisés par le CFA. Mais attention, il n’aura pas le statut d’apprenti mais de stagiaire de la formation professionnelle.

Sachez que votre entreprise ne peut pas accueillir un jeune en stage plus d’une fois par an. Toutefois, l’organisation du stage peut prévoir un ou plusieurs retours du jeune en CFA pendant la durée du stage. Mais cela est limité à un trimestre.

Pour chaque stage professionnalisant, le jeune signe une convention avec le centre de formation et l’entreprise.

Durant cette période de formation, le jeune ne perçoit pas de rémunération au titre de la formation professionnelle. Il bénéficie toutefois d’une protection sociale qui est financée par l’Etat.

   
Cette situation ne peut pas durer dans le temps. En effet, tout doit être mis en œuvre pour que le jeune signe un contrat d’apprentissage le plus rapidement possible.

La durée du cycle de formation est limitée à une année maximum. S’il trouve un employeur, le jeune peut signer un contrat d’apprentissage à tout moment.


Courrier de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), 24 octobre 2011, accueil des stagiaires de la formation professionnelle dans les CFA, Loi n° 2011–893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l’alternance et la sécurisation des parcours professionnels, art. 20

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.