Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Mésentente : un motif de licenciement

Publié le par dans Licenciement.

On ne peut pas être ami avec toute l’entreprise. Mais un salarié qui ne s’entend pas avec ses collègues ou avec sa hiérarchie peut être licencié. Attention, cette mésentente doit reposer sur des faits objectivement imputables au salarié concerné… Le doute profitera au salarié licencié.

On ne peut pas plaire à tout le monde. Les salariés n’ont aucune obligation de s’entendre avec tous les collaborateurs de l’entreprise, leur responsable hiérarchique, etc.

Toutefois, un minimum d’empathie est demandé. S’il existe une mésentente entre des salariés ou avec un responsable hiérarchique et qu’elle a des conséquences sur le fonctionnement de l’entreprise, le licenciement peut être justifié.

Pour plus de précisions sur cette procédure de licenciement, les Éditions Tissot vous conseillent la Formation « rupture du contrat de travail étape par étape » et l’ouvrage « Gérer le personnel ».

En cas de mésentente caractérisée, il est important de bien motiver votre lettre de licenciement car il est parfois difficile de savoir qui est à l’origine du problème.

La Cour de cassation vient de rappeler que la lettre de licenciement doit mentionner des faits objectivement précis, vérifiables et imputables au salarié licencié.


Dans cette affaire, des salariés se plaignaient du comportement de l’une de leurs collègues qui perturbait le bon fonctionnement du service.

Dans la lettre de licenciement, l’employeur indiquait que la salariée avait été licenciée :

  • pour « divergence de vues » ;
  • et « mésentente avec plusieurs collègues » qui se sont plaints « d’une impossibilité de continuer de travailler avec elle ». 

Pour la Cour de cassation, l’énoncé des motifs de licenciement est précis. Ce licenciement pour mésentente a bien une cause réelle et sérieuse. 

Isabelle Vénuat

Cour de cassation, Chambre sociale, 2 juin 2010, n° 08–44634 (la mésentente peut être un motif de licenciement si cette dernière est imputable au salarié licencié)


Article publié le 1er juillet 2010

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.