Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Offre d’emploi : limite des compétences exigées

Publié le par dans Embauche.

Est-il possible, dans une offre d’emploi, de mentionner « langue maternelle française exigée » ?

Nous envisageons de recruter un chef de service de traduction en français.

Pouvons-nous, dans notre offre d’emploi, exiger du candidat qu’il soit de langue maternelle française ?

A notre sens, compte tenu du poste proposé (chef d’un service de traduction en français), cette exigence ne nous paraît pas discriminatoire dans la mesure où elle répond à un objectif légitime et qu’elle est proportionnée à cet objectif.

En effet, on peut soutenir que le critère de la langue maternelle, c’est-à-dire la langue parlée et transmise dès la naissance, constitue une exigence professionnelle déterminante et essentielle s’agissant du recrutement d’un chef du service de traduction d’agence.

Compte tenu du poste, on peut exiger du candidat que le français soit la langue la plus assimilée dans toutes ses composantes et subtilités. Cette exigence « langue maternelle française » dans l’offre d’emploi ne nous choque pas. Nous n’y voyons a priori pas là de discrimination.


Par Yves Elbaz, juriste en droit social

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.