Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Paie BTP : ce qui change au 1er janvier 2018

Publié le par dans Rémunération BTP.

Suppression de la cotisation salariale d’assurance maladie et des cotisations pénibilité, revalorisation du SMIC, de la CSG, du plafond de la Sécurité sociale, de la cotisation OPPBTP, modifications qui touchent le calcul de la réduction Fillon. Retrouvez tous les chiffres à connaître dans le domaine de la paie BTP à compter du 1er janvier 2018.

SMIC 2017 : hausse de 1,24 %

Le SMIC horaire 2018 est porté à 9,88 euros bruts, soit 1498,47 euros bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires.

SMIC 2018

CSG 2018

Conséquence de la suppression du taux de la cotisation salariale de l’assurance maladie, le taux de la CSG augmente. L’augmentation touche la fraction déductible de la CSG. Son taux passe de 5,10 à 6,80 %.

Cotisation OPPBTP 2018 : 0,11 % des rémunérations versées

Le taux de la cotisation OPPBTP 2018 a été maintenu à son niveau de 2017 (0,11 %). Le montant du salaire horaire forfaitaire de référence de la contribution spécifique aux intérimaires a en revanche été augmenté.

Cotisation OPPBTP 2018

Plafond de la Sécurité sociale 2018 : augmentation de 1,28 %

Le plafond de la Sécurité sociale permet notamment de calculer les cotisations sociales « plafonnées ». Le montant mensuel du plafond de la Sécurité sociale 2018 a été fixé à 3311 euros.

Plafond de la Sécurité sociale 2018

Stage en entreprise 2018 : 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale

En 2018, le plafond horaire de la Sécurité sociale est de 25 euros. Le montant horaire minimum légal de la gratification de stage 2018 est fixé à 3,75 euros.

Exonération des titres restaurant 2018 : revalorisation de 1 %

La limite d'exonération des titres restaurant 2018 s’élève à 5,43 euros.

Exonération des titres restaurant 2018

Cotisation d’assurance maladie 2018

Pour les périodes débutant à compter du 1er janvier 2018, le taux de la part patronale de la cotisation d’assurance maladie augmente. Il passe ainsi de 12,89 % à 13 %.

La part salariale est supprimée. Mais attention, les salariés ne résidant pas fiscalement en France ne sont pas concernés. Leur taux spécifique augmente et passe de 5,50 % à 6,45 %.

Cotisation d’assurance maladie : suppression de la part salariale au 1er janvier 2018

Cotisations d’assurance vieillesse 2018 : taux inchangés

Au 1er janvier 2018, la cotisation déplafonnée d’assurance vieillesse reste la même qu’en 2017 :

  • 1,90 % pour les employeurs ;
  • 0,40 % pour les salariés.

La cotisation plafonnée reste également inchangée :

  • 8,55 % pour les employeurs ;
  • 6,90 % pour les salariés.

Cotisation pénibilité : suppression en 2018

Les règles de financement du compte pénibilité ont été revues. Ainsi, en 2018, la cotisation de base de la pénibilité fixée à 0,01 % ainsi que la cotisation additionnelle de 0,20 % sont supprimées.

Cotisation pénibilité : suppression en 2018

Contribution d’assurance chômage 2018

Le taux de contribution salariale d’assurance chômage baisse. Son taux passe de 2,40 % à 0,95 % à compter du 1er janvier 2018.

Réduction Fillon 2018

Les modalités de calcul de la réduction Fillon ont été modifiées suite à :

  • la suppression du taux de cotisation salariale de l’assurance maladie de 0,75 % (hors Alsace-Moselle) ;
  • l’augmentation du taux de cotisation patronale de l’assurance maladie passant de 12,89 % à 13 % ;
  • l’augmentation du taux de contribution sociale généralisée (CSG) de 1,7 point, passant de 5,10 à 6,80 %.

Réduction Fillon : les paramètres 2018

Versement de transport 2018

Le taux de cette contribution change dans de nombreuses provinces à compter du 1er janvier 2018. A noter que de nouvelles communes sont également assujetties à cette contribution suite notamment à des fusions de communauté.

Versement transport : nouveaux taux au 1er janvier 2018

Cotisation GMP (garantie minimale de points) 2018

L’AGIRC a communiqué les valeurs annuelles de la cotisation et du salaire charnière.

La cotisation annuelle 2018 est fixée à 72,71 euros par mois réparti de la façon suivante : 45,11 euros à la charge de l’employeur et 27,60 euros à la charge du salarié cadre et assimilé.

Quant au salaire charnière annuel 2018, au-dessous duquel la cotisation GMP 2018 est susceptible d’être appelée, il est fixé à 43 977,84 euros soit 3664,82 euros par mois.

GMP (garantie minimale de points) 2018

AGS 2017

Comme l’an passé, le taux de l’AGS reste fixé à 0,15 %.

Cotisation AGS 2018 : taux maintenu

Avantages en nature 2018 : 4,75 euros par repas

Les avantages en nature nourriture et logement 2018 sont des éléments de rémunération qui sont soumis à cotisations sociales. Au 1er janvier 2018, l’avantage en nature nourriture a été fixé à 4,80 euros par repas.

Avantages en nature 2018

Frais professionnels 2018 : 6,50 euros pour l’indemnité de restauration sur le lieu de travail

Lorsque les frais professionnels sont remboursés selon la méthode de l’indemnisation des frais au forfait, les montants sont fixés par l’URSSAF. Les frais professionnels 2018 indemnisés sur la base des allocations forfaitaires spécifiques ne sont pas soumis à cotisations sociales si leur montant est inférieur ou égal aux seuils fixés.

Frais professionnels 2018

Cotisations accidents du travail 2018

Des arrêtés sont venus fixer les taux collectifs des cotisations accidents du travail-maladies professionnelles applicables dans le BTP en 2018. Les barèmes des coûts moyens, qui servent à calculer le taux individuel de la cotisation AT/MP, sont également connus.

Cotisations accidents du travail 2018 : les taux applicables au BTP

Taxe sur les salaires 2018

La taxe sur les salaires est due par les employeurs établis en France qui ne sont pas redevables de la TVA ou qui le sont sur moins de 90 % de leur chiffre d’affaires.

La 4e tranche de la taxe sur les salaires est abrogée par la loi de finances 2018.

Taxe sur les salaires 2018

Découvrez l’intégralité des chiffres présentés dans cet article dans notre dossier de synthèse proposé en téléchargement. Vous trouverez notamment les différents montants du SMIC, l’intégralité des barèmes sur les frais professionnels, les avantages en nature.

Paie BTP : ce qui change au 1er janvier 2018
Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.