Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Passer plus d’années au travail : comment réagissent les salariés du BTP ?

Publié le par dans Sécurité et santé au travail BTP.

Si l’on en croit les nombreuses manifestations au moment de la réforme des retraites l’année dernière, peu de salariés envisageaient avec le sourire l’idée de passer plus d’années au travail. Et pourtant… Un sondage permet de connaître plus précisément les réactions des salariés du BTP, quelques mois seulement après cette réforme.

La loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites semble avoir fait comprendre aux acteurs du monde professionnel que l’allongement continu de la durée de vie devait se traduire par un allongement de la vie professionnelle.

Comment les salariés du BTP envisagent-ils l’allongement de leur vie professionnelle ?

On aurait pu envisager un résultat globalement négatif : ce n’est pas le cas.

En effet, 60 % des salariés du BTP interrogés envisagent assez bien, voire très bien l’allongement de leur vie professionnelle (contre 50 % pour l’ensemble des personnes interrogées, tous secteurs d’activité confondus) :

  • pour 85 % d’entre eux, l’optimisme vient du fait que leurs conditions de travail sont acceptables ;
  • pour 80 %, parce qu’ils ont la possibilité d’évoluer au sein de leur entreprise.

Les conditions de travail inquiètent

En contradiction avec les résultats précédents, 71 % des salariés du BTP considèrent néanmoins que leurs conditions de travail auront des effets négatifs sur leur santé d’ici la fin de leur carrière (contre 55 % pour l’ensemble des personnes interrogées).

Deux éléments pèsent lourd dans leurs inquiétudes :

Pour limiter au maximum ce type de risques, les Editions Tissot vous proposent leur ouvrage « Sécurité et situation de chantier du BTP ».

Le tutorat senior plébiscité ?

Parmi les actions que leur entreprise pourrait mettre en œuvre pour accompagner l’allongement de la vie professionnelle, 3 salariés du BTP sur 4 considèrent que s’appuyer sur l’expérience des plus anciens pour former les plus jeunes est une priorité.

La place du tutorat dans les entreprises du BTP semble donc plébiscitée par les salariés. Peut-être autant pour aménager les fins de carrière des seniors que pour réussir à transmettre le savoir-manuel et technique de ces professions.

Les partenaires sociaux de la branche se sont d’ailleurs saisis du sujet dans l’accord de branche du 23 décembre 2009 en faveur de l’emploi des salariés âgés dans le BTP. Toute une partie de cet accord traite spécifiquement du tutorat (titre 7 de l’accord) :

Audrey Ninucci

Sondage ANACT - TNS Sofres « Perception de l’allongement de la vie professionnelle » – Mai 2011

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.