Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Pour un numérique responsable au travail

Publié le 01/07/2022 à 09:47 dans Contrat de travail.

Temps de lecture : 3 min

Le Gouvernement et l’ADEME ont lancé en début d’année une grande campagne de sensibilisation pour un numérique responsable. Depuis le 1er juin, cette campagne de sensibilisation est relancée. Elle est enrichie d’un nouveau volet à destination des entreprises afin de sensibiliser le monde du travail aux bonnes pratiques. Pour une meilleure mobilisation des salariés, de nombreux outils de communication sont proposés : quiz, mémo, des newsletters personnalisables…

Numérique responsable : nouvelle campagne de sensibilisation à destination des entreprises

Les services numériques représentent 10 % de la consommation d'électricité en France et émettent 2,5 % des émissions de gaz à effet de serre. Avec le télétravail, les impacts environnementaux dans l’entreprise augmentent. Afin de les réduire, le Gouvernement et l’ADEME (Agence de la transition écologique) incitent les entreprises et les salariés à prendre le sujet en main.

Afin de sensibiliser les salariés sur le sujet et vous accompagner dans la promotion des bonnes pratiques, l’ADEME propose différents outils de communication afin de partager sur les bonnes pratiques, ainsi que des pistes d’action pour adopter les bons réflexes. Ils sont regroupés dans un Kit dénommé « outil collaborateurs » à destination des employeurs. Ce kit comprend notamment :

  • un quiz ludique de 10 questions que vous pouvez installer sur votre Intranet ;

  • deux vidéos de 30 secondes à relayer sur vos réseaux ;

  • un mémo à distribuer aux salariés qui récapitule toutes les bonnes pratiques ;

  • quatre posters à afficher dans l’entreprise ;

  • cinq newsletters personnalisables pour intégrer votre logo. Ces newsletters permettent de relayer à intervalles réguliers les bonnes pratiques à adopter et les enjeux du numérique ;
  • un fond d’écran à installer sur les ordinateurs et qui incite, par son message, les salariés à éteindre et débrancher leur ordinateur en cas d’absence prolongée.

Numérique responsable : exemples de bonnes pratiques

Voici quelques exemples des bonnes pratiques préconisées par l’ADEME et qui sont simples à adopter afin de réduire l’impact environnemental des pratiques numériques :

  • laisser « respirer » l’ordinateur en le plaçant sur une surface plate et rigide pour qu’il chauffe moins ;

  • éviter les charges et décharges complètes, maintenir les batteries entre 20 et 80 % ;

  • éteindre et débrancher les appareils s’ils ne sont plus utilisés ;

  • éviter le recours à 2 ou 3 moniteurs pour travailler ;

  • lors des réunions à distance, préférer l'audio à la visio ;

  • depuis un smartphone, se connecter en WiFi plutôt qu’en 4 ou 5G et se connecter en filaire plutôt qu’en WiFi depuis l’ordinateur.

Et pour une navigation responsable, il est recommandé :

  • d’enregistrer les sites fréquemment visités en favoris ;

  • de fermer les onglets qui ne sont plus consultés ;

  • supprimer régulièrement les cookies inutiles et historiques de navigation.

Pour une mobilisation réussie, il est également recommandé de nommer un coordinateur « numérique responsable ». Sachez qu’en collaboration avec l’ADEME, l'institut du numérique responsable (INR) propose un MOOC spécifique « numérique responsable ».

Isabelle Vénuat

Juriste en droit social et rédactrice au sein des Editions Tissot