Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Prime télétravail : soumise ou non à cotisations ?
Visuel couronne premium

Publié le par dans Rémunération.

Un barème visant à simplifier, pour les employeurs, le remboursement des frais professionnels engagés par les salariés en télétravail est publié par l’URSSAF. L’allocation forfaitaire versée dans le cadre du télétravail est-elle exonérée ou soumise à cotisations sociales ?

J’ai signé un accord mettant en place le dispositif du télétravail au sein de mon entreprise l’année dernière. L’accord prévoit le versement d’une prime annuelle de 120 euros, laquelle est destinée à compenser les frais d’électricité et d’abonnement Internet. Cette prime télétravail est-elle soumise à cotisations sociales ?

En tant qu’employeur, vous pouvez rembourser les frais réellement engagés par votre salarié qui bénéficie quelques journées par mois du dispositif de télétravail mis en place au sein de votre entreprise ou vous pouvez lui verser une allocation forfaitaire.

Sous quelles conditions ces remboursements sont il exonérés de cotisations sociales ?

L’exonération de cotisations et de contributions sociales concernant les allocations forfaitaires versées dans le cadre du télétravail était auparavant conditionnée à la production systématique de justificatifs permettant de prouver la réalité des frais engagés par le salarié.

Désormais, la fourniture de justificatifs n’est plus systématique.

En effet, l’URSSAF considère que l’allocation forfaitaire globale allouée à un salarié en situation de télétravail est réputée utilisée conformément à son objet et exonérée de cotisations et contributions sociales dans la limite globale de 10 euros par mois pour un salarié effectuant une journée de télétravail par semaine.

Cette allocation forfaitaire est variable en fonction du nombre de jours télétravaillés ?

De ce fait, cette allocation est ainsi exonérée de cotisations et contributions sociales dans la limite de 20 euros par mois lorsque votre salarié télétravaille 2 jours de télétravail par semaine, 30 euros par mois pour 3 jours de télétravail par semaine…

Sachez qu’en cas de remboursement dépassant ces limites, la fourniture de justificatifs reste nécessaire pour prétendre à l’exonération de cotisations et contributions sociales.

Il est à noter que la même tolérance est désormais appliquée par l’URSSAF concernant les primes de salissures.

Pour la mise en place du télétravail, les Editions Tissot vous accompagnent avec la procédure Lumio « Mettre en place le télétravail » qui vous permet :

  • d’analyser le cadre juridique du télétravail ;
  • de vérifier l’éligibilité du salarié au télétravail
  • de formaliser le passage en télétravail.


Urssaf.fr

Visuel couronne premium
Ce contenu est réservé aux abonnés à l'Actualité Premium

A partir de 9,90€ / mois

Profitez pleinement de l'ensemble de l'actualité des Editions Tissot : tous les articles payants, le déblocage des dossiers de synthèses à télécharger et les archives des newsletters.

Essayer gratuitement pendant 30 jours Je me connecte
Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.