Quel type de contenu souhaitez-vous chercher ?

Recrutement difficile dans le BTP : quelles solutions ?

Publié le 28/06/2022 à 07:18 dans Embauche BTP.

Temps de lecture : 3 min

Les entreprises du BTP rencontrent actuellement d’importantes difficultés de recrutement sur les chantiers, notamment parce que le métier de bancheur n’attire plus les jeunes générations. Il existe cependant des solutions entre l’alternance, les formations préalables au recrutement ou encore le job dating. Une campagne nationale a également été lancée.

Susciter des vocations

L’ADEME et le ministère délégué au Logement ont lancé une campagne afin de tenter de toucher les jeunes et susciter chez eux des vocations.

Elle s’adresse également à vos entreprises et aux artisans en particulier, afin de vous inciter à vous former, à acquérir des spécialisations en rénovation énergétique des bâtiments, ainsi qu’aux personnes en voie de reconversion professionnelle et aux demandeurs d’emplois.

L’opération porte la bannière de France Rénov. Elle comporte des annonces, des vidéos déclinées sur les réseaux sociaux, des spots radios ou encore des plateformes sous forme de jeux vidéo faisant la démonstration du déroulement d’un chantier, etc.

Vous pouvez aussi de votre côté agir plus directement. Par exemple dans le cadre de job dating ou bien encore en allant à la rencontre des élèves des lycées professionnels pour leur présenter directement vos métiers et surtout vos évolutions professionnelles.

Exemple

Un maçon peut devenir chef de chantier, puis chef d’équipe, puis conducteur de travaux.

Se servir de l’alternance

Le recrutement d’un apprenti ou d’un salarié en contrat de professionnalisation est également une très bonne solution. Vous prenez du temps pour former un salarié qui restera un certain temps dans l’entreprise et que vous pourrez peut-être même embaucher définitivement par la suite. Tout en bénéficiant d’avantages financiers. Des aides financières exceptionnelles s’appliquent ainsi jusqu’à la fin de l’année (voir notre article « Aides exceptionnelles à l’apprentissage : prolongation jusqu’à la fin de l’année ! »).

La formation préalable au recrutement

Lorsque vous recrutez un demandeur d’emploi, vous pouvez demander à Pôle emploi de financer une formation pré-embauche de courte durée pour qu’il ait les compétences nécessaires à l’emploi. Deux aides différentes sont ainsi prévues :

  • l’action de formation préalable au recrutement (AFPR) ;
  • et la préparation opérationnelle à l’emploi (POE) individuelle.

L’AFPR concerne les contrats de courte durée, alors que la POE individuelle vise des contrats plus durables.

Tous ces dispositifs de formation peuvent réellement intéresser les jeunes à intégrer les métiers du BTP.

Valoriser les différents avantages financiers

Beaucoup de jeunes et de salariés fuient les métiers du BTP faute d’une politique de rémunération attractive.

Or, vous pouvez mettre en place des leviers favorisant, par là-même, le pouvoir d’achat des salariés tout en étant exonérés de charges sociales comme une prise en charge des frais de transport (la prise en charge d’une partie de l’abonnement aux transports collectifs étant déjà obligatoire), des frais de carburant, ou d’aliment (via les titres restaurant notamment).

A titre d’exemple, vous pouvez verser une prime de transport pour vos salariés utilisant leur véhicule personnel dont le montant maximal est fixé à 200 € par an et par salarié pour les frais de carburant ou bien verser des indemnités kilométriques (500 € pour les frais d’alimentation des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogène).

Vous pouvez également mettre en place un supplément de participation et d’intéressement.

La fixation par ailleurs, d’un budget annuel d’augmentation des rémunérations peut être un bon moyen pour attirer.

L’intérêt d’une politique de rémunération est de trouver le bon équilibre entre le niveau de salaire individuel qui nourrit le sentiment de reconnaissance et la performance collective.

Vous vous posez des questions sur les formalités d’embauche ? Aidez-vous de notre documentation « Social Bâtiment ».