Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Salaire des apprentis BTP : tout savoir pour préparer la rentrée 2019

Publié le par dans Contrat de travail BTP.

Vous envisagez d’accueillir un ou plusieurs apprentis à la rentrée et vous vous interrogez sur leur rémunération et les aides dont vous pouvez bénéficier ? Nous faisons le point pour vous dans cet article.

Rémunération des apprentis du BTP : supérieure aux règles légales

Pour les contrats d’apprentissage signés à compter du 1er janvier 2019, les pourcentages légaux de rémunération ont été valorisés de 2 points. Cela ne concerne toutefois que les apprentis âgés de 16 à moins de 21 ans. Il n’y a pas de valorisation pour les apprentis âgés de 21 à 25 ans.

En outre, avec l’augmentation de l’âge maximum pour rentrer en apprentissage (29 ans), une nouvelle tranche d’âge est créée.

Malgré cette revalorisation légale, les pourcentages de rémunération accordés aux apprentis dans le BTP restent plus favorables que la loi. Le BTP est en revanche concerné par la nouvelle tranche d’âge.

Voici les minima à respecter en 2019 :

Salaires minimaux des apprentis du BTP au 1er janvier 2019

Notez-le
Des règles spécifiques s’appliquent pour les apprentis qui préparent une formation supplémentaire ou qui ont conclu des contrats d'apprentissage successifs avec le même employeur.

Rémunération des apprentis du BTP : régime des cotisations sociales et aide à l’apprentissage

Depuis le 1er janvier 2019, les assiettes forfaitaires sont supprimées et les cotisations des apprentis sont désormais calculées sur la base de leur rémunération réelle.

Par ailleurs, les exonérations sociales spécifiques au contrat d’apprentissage ont disparu. Les employeurs d’apprentis bénéficient du régime de réduction générale de cotisations patronales (anciennement réduction Fillon) dans sa version étendue aux contributions chômage et ce sans devoir attendre le 1er octobre 2019.

Du côté des apprentis, la loi de financement de la Sécurité sociale 2019 prévoit une exonération totale des cotisations salariales d’origine légale et conventionnelle plafonnée. Elle s’applique sur la part de la rémunération de l’apprenti inférieure ou égale à 79 % du SMIC. Cette règle s’applique aux cotisations dues au titre des périodes courant à compter du 1er janvier 2019.

Au niveau des aides, il n’existe plus qu’un seul dispositif. L’aide unique s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés pour les contrats d'apprentissage visant un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au baccalauréat. Son montant est dégressif (4125 euros maximum pour la 1re année d'exécution du contrat d'apprentissage).

Vous avez besoin d ‘aide pour effectuer la paie de vos apprentis ? Découvrez la documentation « Responsable et gestionnaire paie BTP ».

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.