Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Salarié mis à disposition : intégration dans l’effectif de l’entreprise

Publié le par dans Relations avec les représentants du personnel BTP.

Les salariés mis à disposition d’une entreprise utilisatrice peuvent être intégrés dans son effectif. Pour cela, la mise à disposition doit être notamment exclusive.

Salarié mis à disposition : intégration dans l’effectif de l’entreprise (04/05/2010)Les salariés mis à disposition sont intégrés dans l’effectif de l’entreprise utilisatrice dès lors que ces derniers :
  • sont présents dans les locaux de l’entreprise utilisatrice ;
  • et y travaillent depuis au moins un an (Code du travail, art. L. 1111–2).

Les salariés mis à dispositionsont exclus de l’effectif s’ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat est suspendu.
Pour connaître les règles pour calculer l’effectif de l’entreprise, les Editions Tissot vous conseillent leur ouvrage « Social Bâtiment ».

Dans un arrêt du 14 avril 2010 téléchargeable gratuitement (3 p.), la Cour de cassation précise la notion de « présence dans les locaux » de l’entreprise utilisatrice.




Dans cette affaire, les salariés mis à disposition travaillaient indifféremment pour plusieurs entreprises. Il n’y avait pas une mise à disposition exclusive pour une seule entreprise et ils ne se rendaient que ponctuellement dans les locaux de la société concernée. Pour la Cour de cassation, les salariés mis à disposition ne devaient pas être intégrés dans l’effectif de l’entreprise utilisatrice.

Ainsi, une présence ponctuelle du salarié mis à disposition dans l’entreprise utilisatrice n’est pas suffisante pour l’intégrer dans l’effectif.

Pour être intégrés dans l’effectif, les travailleurs mis à la disposition doivent partager des conditions de travail en partie communes avec les salariés de l’entreprise utilisatrice, susceptibles de générer des intérêts communs. Ils doivent ainsi être intégrés de façon étroite et permanente à cette communauté de travail.


I. Vénuat


(Cour de cassation, chambre sociale, 14 avril 2010, n° 09–60367 : les salariés mis à la disposition de plusieurs entreprises utilisatrices de façon ponctuelle ne sont pas pris en compte de l’effectif de ces dernières)


Pour aller plus loin, les Editions Tissot vous conseillent leurs formations spéciales BTP.


Article publié le 4 mai 2010
Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.