Droit du travail & RH

Article ancien - Il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour

Stress au travail : la prévention du risque concerne toutes les entreprises

Publié le par dans Sécurité et santé au travail.

Le stress au travail est un des risques psychosociaux les plus médiatisés, notamment avec les obligations qui pèsent sur les entreprises de plus de 1.000 salariés. Mais la prévention du stress professionnel concerne toutes les entreprises, quelque soit leur effectif.

Stress au travail : la prévention du risque concerne toutes les entreprisesLe stress au travail affecte toutes les entreprises, quelque soit leur effectif ou leur activité. Aucune catégorie de travailleurs n’est épargnée, même si, à l’inverse, tous les travailleurs ne sont pas touchés.

Le stress au travail survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes qui lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face (définition issue de l’accord du 2 février 2008).

Le stress est un danger pour la santé et la sécurité de tous les salariés de l’entreprise. Il crée des problèmes physiques et psychologiques : dépression, troubles musculo-squelettiques (TMS), maladies cardio-vasculaires, etc.

Et n’oublions pas que l’employeur doit prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (Code du travail, art. L. 4121–1).

L’employeur doit donc prendre toutes les mesures pour éliminer les problèmes de stress au travail. Cela passe par des mesures de prévention en améliorant l’organisation, les conditions et l’environnement de travail.

41 % des salariés se déclarent stressés (sondage ANACT, mars 2009).

Pour vous aider à évaluer, prévenir et combattre le stress au travail et les risques psychosociaux, téléchargez gratuitement notre livre blanc « La gestion des risques psychosociaux »(pdf, 25 pages).

Ce risque psychosocial ne concerne donc pas que les entreprises de plus de 1.000 salariés. Il est vrai que le sujet a été très médiatisé avec l’obligation pour ces entreprises d’engager des négociations ou de présenter un diagnostic et un plan d’action avant le 1er février 2010. Mais tous les employeurs, quelque soit la taille de l’entreprise, doivent préserver la santé de leurs salariés, les préserver du stress au travail.

Et n’oubliez pas que le stress au travail a également un coût financier pour l’entreprise : absentéisme, accident du travail, arrêt maladie. Et ne rien faire, c’est prendre un risque judiciaire : responsabilité en cas de harcèlement moral, faute inexcusable de l’employeur, etc.

Alors n’attendez pas plus longtemps pour prendre le problème à bras le corps, avant d’y être contraint par les pouvoirs publics ou, pire, suite à un problème dans l’entreprise.


Pour la mise en place de votre démarche de prévention du stress au travail et des autres risques psychosociaux, les Editions Tissot vous proposent leur ouvrage « Schémas commentés en Santé Sécurité au travail  » et leurs formations en Santé sécurité au travail :



Article publié le 29 mars 2010

Newsletter

Recevez notre sélection d’articles par e-mail.