Droit du travail & RH

Votre mot-clé : " Frais professionnels "

Quelques exemples de frais professionnels

Il peut s’agir de dépenses de nourriture, de logement, de frais liés à l’utilisation à titre professionnel d’un véhicule personnel, etc. Ils ne sont pas soumis aux cotisations de Sécurité sociale.

Remboursement des frais professionnels

L’employeur a le choix de rembourser les frais professionnels engagés par son salarié en versant soit :

  • le montant des dépenses réellement engagées ;
  • le montant d’une allocation forfaitaire.

Forfait mobilités durables : nouvelle augmentation du montant exonéré
Visuel couronne premium

Publié le par dans Rémunération.

En tant qu’employeur, vous avez l’obligation de prendre en charge une partie des frais de transport public de vos salariés entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail. Vous avez également la possibilité de mettre en place le « forfait mobilité durables ». Ces avantages sont exonérés de cotisations et d’impôt dans la limite d’un plafond. Plafond qui a été revalorisé par la loi climatique et résilience.

Repas d’affaires : les missions du salarié peuvent justifier leur nécessité professionnelle

Publié le par dans Rémunération.

Depuis le 1er avril, les frais engagés à l’occasion des repas d’affaires sont considérés, sauf abus manifeste, comme des frais professionnels. Après avoir fixé un quota de repas, le Bulletin officiel de la Sécurité sociale apporte une nouvelle précision sur les conditions de l’appréciation de l’abus manifeste.

Repas d’affaires considérés comme des frais professionnels : le quota à ne pas dépasser
Visuel couronne premium

Publié le par dans Rémunération.

Depuis le 1er avril et la mise en place du Bulletin officiel de la Sécurité sociale, les frais engagés à l’occasion des repas d’affaires sont considérés, sauf abus manifeste, comme des frais professionnels. Le BOSS fixe un nombre limité de repas. Dépasser ce quota, c’est voir ces dépenses considérées comme des avantages en nature soumis à cotisation.

Frais de transports publics : précisions sur la prise en charge de 50 % de l’employeur
Visuel couronne premium

Publié le par dans Rémunération.

En tant qu’employeur, vous devez prendre en charge une partie des frais de transports publics de vos salariés entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail. Le Bulletin officiel de la Sécurité sociale donne des précisions sur cette prise en charge lorsqu’un salarié dispose de plusieurs abonnements, ainsi que sur la notion de résidence habituelle.

Recours au télétravail : sans l’accord de l’employeur, les frais liés au travail à domicile ne sont pas pris en charge
Visuel couronne premium

Publié le par dans Contrat de travail.

Sauf en cas de circonstances exceptionnelles, le recours au télétravail nécessite l’accord de l’employeur et du salarié. Le salarié qui impose le télétravail ne peut pas solliciter la prise en charge des coûts liés à ses conditions de travail.

Télétravail : 14 clauses à insérer dans votre accord collectif

Paie : ce qui change au 1er janvier 2021

Publié le par dans Rémunération.

Revalorisation du SMIC, des barèmes des avantages en nature et des frais professionnels, modification du paramètre T pour le calcul de la réduction générale des cotisations, voici quelques-unes des données liées à la paie qui changent au 1er janvier 2021. A noter également le maintien du montant du plafond de la Sécurité sociale 2020, ainsi que celui de la limite d’exonération des titres restaurant…

Frais professionnels 2021

Publié le par dans Chiffres et données sociales.

Les frais professionnels 2021 d’un salarié peuvent être remboursés de différentes façons. Lorsque les frais professionnels de repas et de déplacement sont remboursés de manière forfaitaire, ils sont exonérés de cotisations sociales selon un barème revalorisé chaque année et s’appliquant à partir du mois de janvier.

Frais professionnels : montant des indemnités forfaitaires pour 2021

Frais professionnels 2020

Publié le par dans Chiffres et données sociales.

Les frais professionnels 2020 d’un salarié peuvent être remboursés de différentes façon. Lorsque les frais professionnels de repas et de déplacement sont remboursés de manière forfaitaire, ils sont exonérés de cotisations sociales selon un barème revalorisé chaque année et s’appliquant à partir du mois de janvier.

Frais professionnels : montants des indemnités forfaitaires pour 2020

Actualité droit du travail du 1er semestre : test de connaissance

Publié le par dans Contrat de travail.

Les Editions Tissot vous proposent un petit examen de passage avant de penser aux vacances d’été. Ce nouveau quizz est l’occasion de tester vos connaissances en droit du travail sur l’actualité sociale du 1re semestre 2019. Loi, décret, jurisprudence en droit du travail, qu’avez-vous réellement retenu de l’actualité du 1er semestre ?

Frais professionnels : la question des sous-vêtements appartenant aux salariés

Publié le par dans Rémunération.

Les salariés perçoivent parfois des primes pour des dépenses inhérentes à leur emploi. Ces primes peuvent être considérées comme des remboursements de frais professionnels. Cela peut notamment être le cas pour la prime de salissure. Ainsi, la Cour de cassation s’est penchée sur la question de savoir si une prime de salissure versée pour l’entretien des sous-vêtements appartenant aux salariés pouvait être considérée comme un remboursement de frais professionnels.

Frais professionnel : l’usage même ancien justifie les frais de restauration

Publié le par dans Rémunération.

Lorsqu’un salarié engage des dépenses pour les besoins de son activité, ces frais professionnels lui sont remboursés. Ce remboursement peut prendre plusieurs formes. Lorsque les frais de repas sont remboursés de manière forfaitaire, ils sont exonérés de cotisations sociales selon un barème fixé par l’URSSAF. Encore faut-il appliquer le bon forfait.

Frais professionnels : barèmes au 1er janvier 2019

Paie : ce qui change au 1er janvier 2019

Publié le par dans Rémunération.

Revalorisation du SMIC, du plafond de la Sécurité sociale, de la limite d’exonération des titres restaurant, des barèmes des avantages en nature et des frais professionnels, modifications qui touchent la réduction générale des cotisations, la cotisation maladie… Retrouvez tous les changements qu’il faut connaitre dans le domaine de la paie en un seul article et notre dossier de synthèse.

Paie : ce qui change au 1er janvier 2019

Frais professionnels 2019

Publié le par dans Rémunération.

Lorsqu’un salarié engage des dépenses pour les besoins de son activité, ces frais professionnels peuvent lui être remboursés par l’employeur. Le remboursement des frais peut prendre plusieurs formes. Lorsque les frais professionnels de repas et de déplacement sont remboursés de manière forfaitaire, ils sont exonérés de cotisations sociales selon un barème revalorisé chaque année. Le barème des frais professionnels 2019 est connu.

Frais professionnel : prouver l’utilisation conforme lorsque le montant remboursé excède l’allocation forfaitaire

Publié le par dans Rémunération.

Lorsque les frais professionnels sont remboursés sur la base d’allocations forfaitaires, ils sont exonérés de cotisations sociales. Si vous remboursez un montant supérieur, il vous reviendra notamment de prouver l’utilisation effective de ces allocations forfaitaires conformément à leur objet. A défaut, le montant litigieux sera soumis à cotisations sociales.

Frais professionnels 2018

Frais d’entreprise : un séminaire peut être un avantage en nature

Publié le par dans Rupture du contrat de travail.

Sous certaines conditions, les frais d’un séminaire pris en charge par l’entreprise sont exclus de charges sociales. Mais attention, un séminaire peut vite être qualifié d’avantage en nature avec réintégration des frais dans l’assiette de cotisations sociales.

Frais professionnels 2017 : barèmes