Droit du travail & RH

Inaptitude du salarié : sa reconnaissance n’est pas forcément liée à une visite de reprise

Publié par .

Téléchargement ancien, il se peut que les informations ne soient plus à jour.
Visuel couronne premium
Ce contenu est réservé aux abonnés à l'Actualité Premium

A partir de 9,90€ / mois

Profitez pleinement de l'ensemble de l'actualité des Editions Tissot : tous les articles payants, la base complète des téléchargements et  les archives des newsletters.

Essayer gratuitement pendant 30 jours Je me connecte

L’inaptitude d’un salarié à son poste de travail est, sauf danger immédiat pour sa santé ou sa sécurité ou celles des tiers, prononcée par le médecin du travail après deux visites médicales espacées de 2 semaines.

Ces deux visites médicales ne sont pas forcément liées à la visite de reprise consécutive à certaines suspensions du contrat de travail.

  • Arrêt de la Cour de cassation, chambre sociale, du 8 avril 2010, n° de pourvoi 09–40975