Droit du travail & RH

  1. Accueil
  2. Actualités

Actualités

Le calcul du salaire en cas de mois incomplet

Publié le par dans Rémunération.

Téléchargement ancien, il se peut que les informations ne soient plus à jour.
Visuel couronne premium
Ce contenu est réservé aux abonnés à l'actualité Premium

A partir de 9,90€ / mois

Profitez pleinement de l'ensemble de l'actualité des Editions Tissot : tous les articles payants, la base complète des téléchargements et  les archives des e-newsletters.

Essayer gratuitement pendant 30 jours Je me connecte

En matière de paie, le mois est considéré comme incomplet lorsqu’il est impacté par une embauche ou un départ en cours de mois. Rappelons que malgré quelques exceptions, tous les salariés sont en principe mensualisés. Cela signifie que le montant des salaires ne dépend pas directement du nombre de jours réellement travaillés.

Toutefois, en cas de mois de travail incomplet (ou de jours de grève), il est possible de minorer le salaire. Pour cela, la méthode est différente selon que sont visés :

  • des salariés dont la rémunération est mensualisée selon un nombre d’heures définies ;
  • des salariés à temps partiel dont la rémunération à temps complet est supérieure au plafond de Sécurité sociale ;
  • des salariés soumis à un horaire modulé ;
  • des salariés payés au forfait et sans référence à un horaire de travail.

Comment calculer la rémunération pour établir le bulletin de paie d’un mois incomplet ?

  • Calculer la paie d’un mois incomplet de salariés mensualisés selon un nombre d’heures défini 
  • Calculer la paie d’un mois incomplet de salariés à temps partiel ayant une rémunération au-dessus du plafond de Sécurité sociale 
  • Calculer la paie d’un mois incomplet des salariés ayant un horaire modulé 
  • Calculer la paie d’un mois incomplet des salariés au forfait